mardi 30 octobre 2012

Le noisetier ou le coudrier

 

La noisette symbolise la sagesse c'est pourquoi le noisetier est associé au puits et à un enseignement caché, difficile d'accès. C'était le bois des baguettes (magiques) des druides et des bardes.

Si l'on dormait sous ses branches, il arrivait que l'on fasse des rêves prophétiques. C'est pour cela que les sourciers se servent de ses branches comme baguettes pour découvrir des sources cachées sous la terre. Le noisetier est associé aux puits et est souvent planté non loin d'eux, afin d'en assurer la protection.
Dans la mythologie celtique, le noisetier était le gardien de la source des sciences. Les licornes et les fées, initiatrices de l'enseignement druidique, se cachaient dans ses branches. Le noisetier était l'un des sept arbres sacrés du bosquet des druides. Une ancienne coutume bretonne voulait que l'on place une corbeille remplie de noisettes sous le lit des jeunes mariés afin que leur union soit féconde.

La méditation près d'un noisetier portera sur la connaissance et le savoir, l'expérience dont on tire des fruits, et la manière dont on doit s'ouvrir afin de recevoir de nouvelles connaissances.

Dans le langage floral, les fleurs du noisetier désignent le désir et la capacité de réconciliation.

Vertus médicinales : 
La médecine des plantes lui emprunte son écorce, ses chatons, ses feuilles et ses fruits. Le noisetier est connu pour ses vertus dépuratives, diurétiques, antihémorragiques, astringentes, cicatrisantes et fébrifuges. Il est aussi utilisé pour soutenir les traitements de beauté, et lutter contre la dermatose, les calculs  urinaires, la sénescence, les ulcères et les varices, pour chasser les parasites intestinaux et équilibrer les menus des diabétiques.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...