lundi 27 février 2012

Camblain-Châtelain


A 3,5 km du bourg, la chaussée Brunehaut traverse une clairière, la pelouse des fées.
Les fées venaient y danser la nuit au clair de lune.
Y a-t-il un rapport entre ces fées et la foire aux filles qui se tenait encore à Camblain-Châtelain il y a près d'un siècle et demi ? Plusieurs centaines de jeunes filles venues de toute la région s'y rassemblaient , rangées de chaque côté de la pelouse, ou se promenaient par groupes. Les jeunes gens s 'amusaient à mettre aux enchères les plus jolies.

Quant au château de Camblain-Châtelain, il ne subsiste plus rien même s'il se rattache un souvenir curieux, celui de Gouzon de Camblain, preux chevalier qui, parti pour les croisades, n'en revint qu'après cinquante années et éprouva quelque amertume à trouver sa femme remariée.
On dit qu'il la tua et que, par dépit, il se fit musulman.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...