samedi 18 février 2012

Arbres venus par magie


Plusieurs récits parlent d'un animal merveilleux donné par une fée à une jeune fille persécutée par sa marâtre ; lorsque celle-ci l'a fait tuer, ses débris servent encore à secourir la protégée des puissances surnaturelles.
A l'endroit où fut enterré le foie d'un mouton noir qui fournissait à une bergère tout ce dont elle avait besoin, croît un arbre si haut qu'on ne pouvait atteindre les branches avec la plus longue échelle, et dont le tronc était si lisse qu'il était impossible d'y monter ; mais ses fruits s'abattaient pour que la petite Annette pût les cueillir.
L'agneau d'une princesse ayant été tué par sa marâtre, une belle dame lui dit de planter les quatre pieds dans une lande ; il y vient deux pommiers et deux poiriers aux fruits superbes, dont les branches s'inclinent d’elles-mêmes quand la jeune fille a envie d'en manger.
Dans un conte lorrain, à l'endroit où ont été mis les os de mouton pousse un poirier aux poires d'or que seule peut cueillir son ancienne maîtresse.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...