lundi 12 mars 2012

Les birettes


Les birettes de la Loire sont des femmes qui, à la suite d’un pacte avec le diable, ont obtenu de lui une peau de loup ou de sanglier.
Recouvertes de cette peau d’animal, les possédées "courent la birette" dans la nuit, attaquant le bétail et effrayant les humains qui se signent sur leur passage.
Comme les loups-garous, dont elles forment une variante, elles conservent à l’état humain les blessures ou mutilations qui leur ont été faites sous leur forme bestiale.
La métamorphose en birette est un héritage démoniaque qui se transmet de génération en génération à l’aînée de la famille, que cette dernière l’accepte ou non.
La birette est cousine avec la galipote, qui partage avec elle la plupart de ses attributs. Mais la galipote a également pour habitude de se percher sur les branches des arbres et de guetter les passants attardés.
Elle leur saute alors sur le dos et s’agrippe à eux pour qu’ils lui servent de monture, puis se fait de plus en plus lourde jusqu’à ce que sa victime périsse étouffée sous son poids.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...