vendredi 28 octobre 2011

La Teugghia

La Teugghia est sans doute la plus connue des fées déchues.
Il faut pourtant savoir que seuls les dieux et la reine des fées ont le droit de déchoir une fée afin de la bannir de la cour noble. Pour être déchue, il faut que cette fée ait commis de bien triste vilénie comme un crime, ou qu'elle se soit adonnée à quelques sorcelleries ou bien encore qu'elle ait par amour révélé de grands secrets à l'homme, mettant ainsi en péril l'existence même des fées.
Il faut cependant bien comprendre les lois du royaume de féerie. Ce qui peut nous sembler anodin, à nous simple mortel, peut se révéler fatal chez les fées. Si couper une haie nous parait naturel, pour les fées il s'agit d'un assassinat. Bien sûr si certaines créatures fantastiques n'ont pas mérité telle punition, comme la petite sirène, la plupart du temps les fées déchues ont mérité leur sort. Rien n'arrive jamais par hasard dans l'autre monde.

On reconnait la Teugghia à son aspect physique. Son visage et son corps sont partagés en deux. Le côté droit est jeune, avenant tandis que le gauche est décrépit, repoussant. Il en va de même pour sa tenue, scindée en deux. Un coté en haillon, l'autre portant de beaux apparats. Seul son esprit malfaisant est d'un seul tenant. Aigrie et rongée par le vice, la Teugghia est assoiffée de vengeance.

Les fées déchues sont des créatures à la fois repoussées par les siens et chassées par l'homme.

La plus célèbre Teugghia nous vient de la vallée d'Aoste.
Embusquée au fond de sa caverne, elle est destinée au mal. Elle vit entourée d'orchons. Les orchons, tout comme elle, sont malfaisants, ce sont des enfants velus et méchants. Bien que lubrique, la Teugghia ignore la provenance de ces orchons qu'elle chérit par-dessus tout.

La Teugghia d'Aoste fut vaincue grâce au stratagème d'une vieille femme. Elle suggéra de donner aux orchons, qui mendiaient, du pain au fenouil. Comme chacun sait, le fenouil est une plante consacrée qui s'avère fatale aux êtres malfaisants. Empoisonnés par le fenouil, les orchons meurent. Restée seule, laTeugghia s'en alla pleurer vers les autres Teugghia de la montagne et elles partirent toutes du jour au lendemain...


***
Source : La grande encyclopédie des fées
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...