mercredi 21 septembre 2011

Explication de la couleur des rochers


Plusieurs récits du bord de la mer racontent en quelles ciorconstances les falaises ou les rochers prirent la couleur qui les distingue de ceux du voisinage ; on ne rencontre dans l'intérieur des terres que trois ou quatre de ces légendes explicatives.
Des taches rouges sur une des pierres d'une fontaine à Vieille-Brioude sont les gouttes du sang de saint Julien qui y fut décapité.
Une marque blanche sur un rocher près de Moncontour de Bretagne a été produite par une goutte du lait de la Vierge.
Un polissoir appelé Pierre de saint Benoît à Saint-James (dont photo ci-dessus) a des veines roses que certains paysans regardent comme les veines du saint qui aurait été pétrifié en cet endroit.
On montre en Touraine les taches du sang de saint Martin sur une pierre, et l'on raconte à la suite de quel incident elles s'y produisirent. Il gardait les boeufs d'un fermier, près d'une fontaine appelée Fontaine Saint-Martin, commune de la Chapelle-Blanche, lorsque des charpentiers, venant de Ciran, lui cherchèrent dispute. Saint-Martin les poursuivit jusque chez eux ; mais les charpentiers, s'armant de lattes, le chassèrent à leur tour et le maltraitèrent si fort que le saint dut s'arrêter à la fontaine qui porte aujourd'hui son nom, pour y laver ses plaies.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...