samedi 17 décembre 2011

Sévètes et femmes de Dieu

On trouvait dans le Luchonnais deux types de fes propres à cette vallée des hautes-Pyrénées :
Les Hennas de Dieu (femmes de Dieu), appartenaient à la famille des fées serpentes.
Refusant de choisir entre le bien et le mal, elles avaient été condamnées à rester sur terre et dotées de leur appendice reptilien.

Les Sédètes étaient d'une toute autre nature.
Rappelant les anciens génies domestiques de l'Antiquité, elles venaient garder les enfants des mères qui devaient s'absenter.
Cependant, elles n'acceptaient de rester que pendant une courte période. mieux valait alors éviter tout retard pour ne pas déclencher leur terrible colère.


***
Tiré de "Sur la Trace des Fées" 
de Marie-Charlotte Delmas
Éditions Glénat

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...