mardi 22 novembre 2011

Les Trows et le Fermier de Sandwick


Un fermier du quartier côtier de Kirkness à Sandwick fut, durant quelques temps, victime des trows qui vivaient dans l'eau du loch voisin.
Ces créatures jouaient perpétuellement des tours au pauvre homme, lui cachaient des objets, le volaient et plus généralement semaient la perturbation autour de sa ferme. Lorsqu'il mettait à sécher le blé dans le four, par exemple, s'il avait à rentrer dans la maison, il était sûr en revenant de trouver le four éteint.

L'homme décida donc de surveiller le four : au lieu de sortir, il se cacherait sous un tas de paille fraîchement battue. Heureux de son idée, il se cacha consciencieusement et armé d'un fléau, le regard mauvais, il s'assit pour attendre patiemment. Peu de temps après, deux trows franchirent précipitamment la porte et s'assirent près du four. En serrant les dents, le fermier tenta de se rapprocher des créatures, mais ses mouvements firent légèrement bouger la paille. L'un des trows tourna la tête et commenta :
"Strae's gae'n! " 
(La paille bouge !)
Son compagnon gesticula :
"Sit thee doon and warm thee wame. Weel kens thoo strae canna gang."
(Reste assis et chauffe ta bedaine. Tu sais bien que la paille ne peut pas bouger !)

Le fermier ainsi dissimulé rampa en se tortillant jusqu'à venir tout près de ses visiteurs trows. En poussant un hurlement, il jaillit alors de sous la paille et tomba sur les intrus avec son lourd fléau.
La fureur de son attaque fut telle que les trows ne le tracassèrent plus jamais.

***
Contes et légendes des îles d'Orcade

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...