vendredi 9 septembre 2011

La goutte de rosée




La goutte de rosée


Petite perle cristalline,
Tremblante fille du matin,
Au bout de ta feuille de thym,
Que fais-tu là sur la colline ?

Avant la fleur, avant l’oiseau, 
Avant le réveil de l’aurore,
Quand la nature dort encore, 
Que fais-tu là sur le coteau ?

– Ce que je fais sur la colline ? 
Je m’y prépare avec amour
À m’offrir, quand viendra le jour, 
Pure à sa pureté divine.

Tu le sais, son rayon n’est beau 
Que pour la goutte transparente. 
Voilà pourquoi, persévérante,
Je suis déjà sur le coteau. –

Des hauteurs la cime se dore ; 
L’oiseau se réveille en son nid, 
Et la fleur s’empresse d’éclore... 
Mais voyez la goutte qui luit !

Du soleil toute la richesse,
Du prisme toutes les couleurs, 
Scintillant dans sa petitesse,
Font resplendir la goutte en pleurs.
 
– Pour que tant de magnificence 
Ait en toi soudain éclaté,
Goutte, d’où te vient ta puissance ?
– Ami, c’est de ma pureté.

***
Henri Frédéric AMIEL

Recueilli dans
Recueil gradué de poésies françaises,
par Frédéric Caumont, 1847.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...