vendredi 25 février 2011

Le château de Rustéphan


Construit pour Jean Du Faou, chambellan du roi Louis XI, grand échanson et grand bailli de Touraine, ce château a servi de carrière aux paysans du village. C'est pourquoi, seuls subsistent les vestiges d'une tour qui servait de cage d'escalier au milieu de la façade, une porte d'entrée à ornements gothiques et en plein cintre ainsi que le pignon de l'édifice primitif, muni d'une tourelle d'angle en cul-de-lampe. Le château de Rustéphan a donné lieu à des légendes qui ont inspiré Hersart de La Villemarqué pour la ballade de Jenovefa Rustéfan dans le Barzaz-Breiz.

Les nuits de pleine La belle Geneviève du Faou, dame du lieu, est morte de chagrin dans cette demeure du 15e siècle, le jour même où le jeune prêtre Yannick Flécher, qu’elle aimait tendrement, célébrait sa première messe en l’église de Nizon. Les deux amants avaient été séparés par la volonté des deux familles. Depuis, la dame de Rustéphan erre, les soirs de tempête, dans les ruines du château, criant sa détresse...

***
Dans le Finistère, près de Pont-Aven

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...