lundi 13 décembre 2010

Sablés à la vanille


 Pour une quinzaine de sablés, il vous faut :
Sablés : 
- 220 g de farine
- 160 g de beurre mou
- 70 g d esucre
- 2 gousses de vanille
- fleur de sel

Glaçage :
- 240 g de sucre glace
- 1 cuil. 1/2 à soupe de sirop d'érable
- 2 cuil. à café de jus de citron


Préparation
Sablés :
Mélangez le beurre avec la farine, le sucre,
les graines des gousses de vanille fendues en deux et grattées,
1 pincée de fleur de sel.
Divisez la pâte en deux.
Aplatissez les pâtes entre deux feuilles de film étirable transparent 
sur une épaisseur de 3 mm environ.
Posez-les sur un plateau et laissez reposer au minimum 2 h au réfrigérateur.
Préchauffez le four à 170° C (th 5-6)
Détaillez les pâtes en forme d'anges ou de bonhommes 
ou ce que vous avez selon vos emporte-pièces.
Disposez-les sur une plaque recouverte de papier de cuisson.
Enfournez-les 25 min environ.
Sortez-les du four et laissez-les refroidir sur une grille à pâtisserie.

Glaçage :
Mélangez au fouet le sucre glace avec le sirop d'érable,
 le jus de citron, 1 cuil. à soupe d'eau, 
ou plus si nécessaire jusqu'à ce que le glaçage soit lisse.
Etalez-le sur les sablés.
Laissez durcir

Ils se conservent trois jours dans une boîte.


Couronne de l'Avent aux bougies


Cette couronne aux couleurs de Noël exhale le délicieux parfum de pin.
On peut la placer sur un buffet ou en milieu de table, pendant les fêtes de fin d'année.


Matériel :
- 4 grosses bougies 
- fil de fer
- scotch
- 1 couronne de mousse synthétique à mouiller de 30 cm de diamètre
- feuillages de sapin, de houx, de lierre et d'autres conifères
- colle
- 5 pommes rouges
- 4 pommes de pin
- 9 roses rouges
- baies de cotonéaster en bottes
- 12 noix
- 1 paire de ciseaux

Préparation :
Enroulez la base des bougies de fil de fer et insérer à l'intérieur 4 tiges repliées en forme de cavalier.
Les jambages doivent dépasser la base de la bougie de 5cm.
Fixez cette base en l'enroulant de scotch.
Piquez les bougies à distance égale dans la mousse. 
Piquez du feuillage sur les bords intérieur et extérieur de la couronne.
Collez sur la couronne à intervalles réguliers les pommes et les pommes de pin.
Entourez de feuillage.
Piquez les roses par groupes de trois.
Décorez la base des bougies avec les baies de cotonéaster et les noix.


Les livres


Le petit peuple adore l'odeur des livres, c'est bien connu.
Celle des pommes, aussi, dans le fruitier, et celle du pain chaud, mais ce n'est pas le sujet... Ayant compris que, contrairement au pain et aux pommes, on ne pouvait pas manger les livres (tout au plus en mâchouiller la couverture), les lutins domestiques ont appris à lire. C'est aisni qu'ils ont découvert - et avec quelle surprise ! - tout ce que les hommes savaient d'eux, et plus encore tout ce qu'ils ne savaient pas, tout ce qu'ils avaient inventé, tout ce qu'ils avaient dessiné à leur sujet. Depuis cette révélation, les lutins ne manquent jamais une parution.

Ce qu'ils préfèrent par-dessus tout, ce sont bien sûr les contes de fées, qui les font rire aux éclats... ou qui leur font très peur, quand il est question de monstres, de sorcières ou de méchantes marâtres.

La nuit, quand tout est silencieux dans la chambre d'enfant, ils sortent de leurs trous de souris, la lanterne à la main, pour de longues heures de lecture qui se prolongent parfois jusqu'au petit jour.

Voilà pourquoi, au matin, il arrive qu'on retrouve des livres en désordre par terre dans les chambres des petites filles.

***
Tiré du livre "le petit Peuple"
de Jean-Louis Fetjaine
Illustrations : Sandrine et Jean-Baptiste Rabouan
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...