vendredi 12 novembre 2010

Fées tarissant les sources


A Mussy-la-Ville (Luxembourg belge), un ruisseau qui vient d'une petite fontaine est souvent à sec. Les paysans disent que pour punir ceux qui y puisent de l'eau, sans croire à sa vertu, la fée gardienne de la source la fait tarir.
Ailleurs, des fées, irritées contre les habitants d'un pays, les privent d'eaux bienfaisantes pour les donner à leurs voisins.
La reine des fades ayant eu à se plaindre des gens de Chambon-Sainte-Croix (Creuse), tarit les sources thermales qui jadis sortaient du rocher de la fée, lou daro de la Fadée, et les fit jaillir à trois lieues plus loin, près de la ville d'Evaux, qui leur doit sa prospérité. La fée n'a eu qu'à frapper le granit de son pied droit, dont lou daro a gardé l'empreinte.
On raconte dans la vallée d'Aoste qu'une fée, maltraitée par son mari, s'était changée en serpent et était venue habiter une caverne à peu de distance d'une fontaine qui était sous sa protection. Des gens ayant vu un serpent en sortir résolurent de l'exterminer ; la fée qui connut leur dessein, disparut de cet endroit, mais avant de s'éloigner, elle fit tarir la source.

Les fées élémentaires


Les fées et les esprits de la nature habitent la matière et les éléments qui la composent: la terre, l'eau, l'air et le feu.
C'est pourquoi ils sont fréquemment appelés les élementaux ou "elementals".
Ils sont en quelque sorte esprits gardiens de la nature, ils veillent sur la croissance des animaux et des plantes, composent la part spirituelle de la terre, des pierres, des rivières ou du vent.
Ces esprits ne sont pas totalement invisibles; ils ont un corps fait de pure énergie, lumineux qui se fond avec l'environnement naturel dont il adopte la forme et la couleur.
C'est pourquoi il est si difficile de les voir.
La matière dans laquelle les esprits peuvent se manifester s'appelle l'éther.
L'éther est un monde dans lequel les manifestations vibrent sur une fréquence qui n'est pas, en général, visible, audible, palpable pour les sens des hommes.
Paracelse, médecin, alchimiste et théosophe, publia la première classification des esprits.
C'est de lui que nous vient la notion des "esprits élémentaires", c'est à dire des esprits que la croyance populaire fait présider aux quatre éléments, vivant en eux et les gouvernant.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...