mardi 20 avril 2010

Le lac maudit


Le Lac Blanc est connu pour la pureté et la transparence de ses eaux. Un jour, dit la légende, ces eaux devinrent noires et le beau lac prit un aspect lugubre. Sur ses bords, toutes les fleurs se fanèrent et tous les arbres se desséchèrent. Les poissons perdirent la vie et montèrent à la surface, leur ventre blanc en l’air. On ne vit plus d’oiseaux venir se baigner dans l’onde pure et les animaux sauvages de la forêt ne vinrent plus s’y désaltérer. Non seulement le lac lui-même semblait touché par cette calamité, mais tout la région environnante fut frappée de maladie.

Les gens voyaient dans cette mystérieuse épidémie une punition du ciel. Comme en ce temps-là le peuple était fort superstitieux, on lui fit croire que pour apaiser la colère divine, il fallait offrir un sacrifice humain. Un petit enfant innocent devait perdre la vie dans les eaux aux couleurs devenues si sombres. Toutes les mères cependant refusèrent d’offrir un des leurs en holocauste.


 Pas loin du lac se dressait un château féodal. Là demeurait un riche seigneur. Un jour, la gouvernante gardait dans le jardin du château, le plus jeune des enfants de son maître. Elle s’absenta un instant pour aller chercher un objet oublié. Pendant cette courte absence, un puissant aigle fonça sur le petit enfant et l’emporta dans ses serres. IL voulait le donner en pâture à ses petits, mais le bébé était si lourd qu’il lui échappa et tomba dans les eaux du Lac Blanc, où il se noya.

Le lac maudit reçut ainsi sa victime et la malédiction divine fut levée. Les eaux reprirent aussitôt leur pureté et leur fraîcheur, et bientôt de nombreux petits poisson vinrent repeupler le lac. Au bord de l’eau, les fleurs se mirent à refleurir et les arbres à reverdir. Les oiseaux et les animaux sauvages, sans crainte, revinrent se désaltérer dans cette onde cristalline qui leur avait tant manquée. La maladie et la misère ne furent bientôt plus, dans le pays, qu’un mauvais souvenir.

***
Photos Mélusine
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...