jeudi 1 juillet 2010

Les nains constructeurs de dolmens


Les nains qui habitent assez fréquemment les dolmens, 
en ont été aussi parfois les constructeurs.
En Basse-Bretagne, ceux qui sont découverts 
ont été bâtis par de petits hommes d'une force prodigieuse.
Au milieu du XVIIIe siècle, on disait à l'île d'Yeu 
que toutes les pierres de l'île, dolmens ou menhirs,
avaient été mises debout par les nains bretons 
qui y avaient amené l'espèce de petits chevaux que l'on y voyait.


La chambre d'un dolmen que recouvrait le tumulus de la Boixe, 
avait été, d'après la tradition, 
la demeure de personnages petits et velus, 
mais prodigieusement forts, 
qui avaient apporté sur leur tête les énormes blocs 
qui en forment les parois et la toiture.
Ce tumulus est un tombeau situé à Vervent dans la région d'Angoulême.
Il renferme trois tombeaux 
construits grâce à des pierres alignées avec un art réel caractéristique du IVe siècle. 
Découvert au XIXe siècle après une recherche approfondie 
entamée par des architectes assidus, 
la tombe renferme un corridor d'une longueur de huit mètres 
et un canal de grandeur supérieur à huit mètres carré
La forêt qui le renferme est située dans une propriété de l'artiste français Eugène Delacroix.

 ***
Photo1 : un dolmen de l'île d'Yeu
Photo2 : le tumulus de la Boixe

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...