mardi 5 janvier 2010

Les hommes blancs

Parmi les personnages des forêts, il est une catégorie qui semble peu nombreuse, et dont les caractères sont assez vagues ; ce ne sont à proprement parler ni des esprits ni des revenants.

Les hommes blancs
Des paysans voisins de la forêt de la Hunaudaye (Côtes-du-Nord) parlaient avec terreur "d'hommes blancs" non seulement de par leurs vêtements  mais de figure, qui se montraient sur la lisière, surtout aux femmes, pendant l'été, en plein jour.
Début du siècle dernier (1901), des gens qui passaient la nuit en voiture par la route qui la traverse, disaient qu'ils avaient vu aussi des "hommes blancs" se mouvoir dans le sous-bois : ce n'étaient que des troncs blanchâtres de gros bouleaux qui semblaient se déplacer et dont leur imagination avait fait des fantômes.

2 commentaires:

  1. les hommes aux figures et vêtements blancs, vêtus de suaires... les silhouettes des bouleaux, peut-être... la peur... la religion... les lunettes qu'on n'utilisait pas dans les campagnes il y a un siècle, quand la vie fiablissait... Etrange histoire, vriament... Merci !

    RépondreSupprimer
  2. C'est ainsi Dourvac'h que certaines traditions perdurent...
    Bien vu ! :=))

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...