lundi 14 décembre 2009

Bug le Gnome

Bug le Gnome, ou "Gnominidé des pannes", buvait jadis l'huile des lampes, soufflait sur les bougies, urinait dans les barriques de vin, bouchait de son petit corps potelé l'extrémité des cheminées, et déferrait les chevaux arguant du confort des animaux....

Nullement dépassé par le progrès, il a su adapter ses effets pour, en toutes circonstances, conserver sa capacité d nuisances. Ainsi a-t-il accueilli avec joie l'arrivée de l'électricité. Friand de châtaignes, amateur de gnons, il est à l'origine des lumières qui s'éteignent et des baisses de tension. Pour provoquer les courts-circuits, il manie à l'envie fourchette, ciseaux et pique à bigorneaux. C'est plus fort que lui : fourrager les prises, voilà qui l'électrise ! Plus mystérieuse est la "danse des claviers" que Bug aime à pratiquer dès lors que les informaticiens ont le dos tourné. Une véritable transe qui l'amène à enfoncer des touches étudiées tandis qu'il psalmodie : "Ctrrllllllllll... altttttttttttttt... suprrrrrrrrrrr..... ; ctrrlllllllllll.... alttttttttttt... suprrrrrrrrrrr... ; ctrllllllllllllllll... alttttttttt... suprrrrrrrrrrrrr....."
(Sûrement qu'en ce moment même, Bug le Gnome joue avec mes circuits !!)

Des esprits chagrins attribuent à Bug le Gnome les plus gros des fléaux : le naufrage du Titanic, le 14 avril 1912 ; l'incendie du zeppelin Hindenburg, le 6 mai 1937 ; la grande panne de courant à New York, le 9 novembre 1965 ; etc. D'une terrible mauvaise foi, il ne reconnaît qu'un bris de vase, à Soissons, vers 486 de notre ère, sans plus d'explication...

Il est à noter que, depuis le 1er janvier 2000, la réputation de Bug - que l'on a attendu en vain - est quelque peu sur le déclin.

Taille : Inversement proportionnelle aux ennuis qu'il occasionne
Poids : Incontestablement, Bug est lourd...
Signe(s) particulier(s) : A ses heures perdues, il fréquente d'abondance les déchetteries. On crut un temps qu'il y cherchait la compagnie de Bernard des décharges. Que nenni ! C'est le spectacle des mécaniques et appareillages défraîchis qui le ravit. Et donc, il y fait souvent la rencontre du Hurleur incompris (souvenez-vous : celui qui chante faux et prend des poses dans les postes de télé détraqués !)
Comment s'en préserver ? Inscrivez le sigle HS sur chaque pièce de votre électroménager. face à ce talisman, Bug se détournera en bougonnant.


***
Tiré des Lutins en milieu urbain
AK Editions /Marhic/Roussel - juin 2003


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...