mercredi 2 décembre 2009

Le lac privé des fées


Près d'Henrichemont, à 34 Km de Bourges, un lac porte le nom de lac aux fées.
On dit que les eaux en étaient sacrées et que nul n'avait le droit de les troubler. Quand on enfreignait cette règle, les fées provoquaient une violente tempête.
Deux blanches filles de l'air venaient autrefois, au clair de lune, se mirer dans le lac. A leur apparition, la nuit semblait pâlir, et si quelque indiscret cherchait à surprendre le secret de leur coquetterie, elles se changeaient aussitôt en petites flammes bleues qui couraient en se jouant sur la surface des eaux.
Un grand géant, une charrue attachée aux épaules, a tracé un grand sillon, le fossé de 10 km de long et de 3 m de large et de profondeur, qui va d'Ivoy-le-Pré à Henrichemont.


Le château d'Arginy



Un trésor gardé par des chevaliers fantômes
En 1952, par des expériences spirites, des invocations et des cérémonies magiques pratiquées dans les ténèbres du donjon de cette étrange demeure où aurait été inhumé Guillaume de Beaujeu, on tenta d'obtenir des gardiens invisibles du trésor d'Arginy une collaboration spectrale.
Dès que la communication avec l'au-delà était établie, un pigeon devait battre des ailes contre les barreaux de sa cage.Onze coups frappés comme avec une masse derrière le mur d'une tour dite des Huit béatitudes, des craquements, des raps, alternant avec des croassements venus des douves, la vision médiumnique d'une main gantée de fer puisant de l'or dans un coffre,

L'apparition de l'image d'un chevalier couché dans un cercueil, tous ces signes parurent annoncer une révélation capitale sur l'emplacement des richesses perdues et des archives secrètes du Temple : malheureusement, on l'attend encore...
Le propriétaire actuel du château aurait refusé de vendre, en 1951, ces lieux hantés à un mystérieux colonel anglais qui, lui proposait cent millions en échange des fantômes d'Arginy, chaînes comprises

***
Pour voir d'autres photos, c'est ICI

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...