mercredi 1 avril 2009

Poisson d'avril


Tout le monde (ou presque) fait des farces en ce 1er avril. Les origines sont nombreuses... mais je vais vous raconter celle-ci, historique, que l'on ne connait sans doute pas forcément, surtout qu'elle se passe en Lorraine et plus spécialement à Nancy ! Un moyen de rappeler à la France un petit coin perdu de ses régions... snif...

Le duc Nicolas François, frère de Charles III, duc de Lorraine, quitta son évêché de Toul et le chapeau de cardinal par politique d'Etat, avant d'épouser à Lunéville, au mois de mars 1635, la princesse Claude, sa cousine germaine, fille de Henri II. Puis, s'étant retiré à Nancy et ayant eu vent qu'on voulait le conduire à la cour de France, il trompa ses gardes.
Mais en réalité, le prince ne passa point la rivière de Meurthe à la nage, et sortit par une des portes de la ville, accompagné de la princesse. Tous deux, déguisés en paysan, portaient une hotte pleine de fumier. le prince aurait simplement délibérément choisi la date du 1er avril pour s'échapper et tromper les Français.

Une jeune paysanne des environs de Nancy, qui fournissait journellement du laitage à la cour, reconnut la princesse malgré son déguisement et, l'ayant dit à quelques soldats de la garde, ceux-ci se figurèrent que cette fille voulait leur donner à tous le poisson d'avril, en se riant d'eux ; ce qui donna au prince et à la princesse le temps de gagner leurs chevaux pour se réfugier à Bruxelles, auprès du cardinal Infant.

Cette évasion fit dire au peuple que le roi avait donné à garder un poisson d'avril, mais l'usage était connu au XIVe siècle, à en juger par les manuscrits du pasteur Paul Ferry relatifs à l'histoire de Metz et dans lesquels il cite déjà l'expression...


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...