jeudi 1 octobre 2009

Automne


Les dernières, les plus rouillées,
Tombent des branches dépouillées :
Mais ce n'est pas l'hiver encor.

Une blonde lumière arrose
La nature, et, dans l'air tout rose,
On croirait qu'il neige de l'or.

***

François Coppee

5 commentaires:

  1. aujourd'hui
    tu fais court :)

    c'est très joli
    mais j'ai adoré l'image du baobab

    RépondreSupprimer
  2. " (...) et, dans l'air tout rose,
    On croirait qu'il neige de l'or. "

    Douce ambiance installée par les mots du poète François Coppée...

    Bises à toi, chère Mélusine !

    RépondreSupprimer
  3. Encore une image sublime... lol

    RépondreSupprimer
  4. Elephant gris... hi hi hi... C'est vrai que j'ai fait court en ce jour, mais regarde ce que j'ai mis le lendemain ! Deux heures pour écrire tout le texte... ça les vaut, pas vrai ?:=))

    Dourvac'h... parce que ces quelques mots me plaisaient, j'ai voulu vous le faire partager... On oublie trop souvent de magnifiques poèmes et leurs auteurs...

    Arwen... merci pour l'image... j'en ai tellement que maintenant je commence à avoir peur de mettre des doubles !!

    RépondreSupprimer
  5. L'Automne a toujours eu ma prédilection.

    c'est toujours un régal de passer chez toi Melusine :)

    Soufflebises

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...