vendredi 28 août 2009

Liqueur pour nos amis lutins


CHUT... les fées se régalent des mûres
mais que font les lutins pendant ce temps-là ?
En fait, je leur ai conseillé de cueillir un peu d 'estragon

Et vous savez pourquoi ?
Pour les occuper à préparer ensuite une délicieuse liqueur...

Bon, je vous propose deux façons différentes de la réaliser :

1

Pour un litre d'alcool à 40°, utilisez 35 g d'estragon.
Après l'avoir lavé et séché,
mettez-le à macérer dans l'alcool pendant 24 heures ;
passez ensuite le liquide
en ne conservant qu'une petite branche pour la décoration.
Ajoutez alors 500 g de sucre semoule ou de sucre candi
et un sachet de sucre vanillé.
Lorsque le sucre est entièrement fondu,
ce qui demande un mois environ
(Et oui, amis lutins.... le temps s'écoule doucement en Faërie !!)
la liqueur est prête à être consommée.

2

Dans la seconde recette,
le temps de macération de l'estragon est plus long,

mais on obtient alors une liqueur d'une agréable teinte vert pâle.

Placez deux ou trois belles tiges d'estragon
dans un bocal fermant hermétiquement ;

recouvrez-les avec un demi-litre d'alcool à 40°.
Si vous utilisez une eau-de-vie de fruits,

ajoutez quelques tiges de plus.
Laissez macérer pendant deux à trois semaines,
retirez alors l'estragon et ajoutez à froid un sirop de sucre

préparé avec 1/4 de litre d'eau et 300 g de sucre.

Petits conseils :


Il est préférable d'utiliser le sommet des tiges
qui donne un meilleur parfum.

D'une manière générale,
il faut savoir que les aromates à conserver
gagnent à être cueillis avant la Saint Jean (24 juin).
Mais pour cette année, je ne vous dirai rien :
le temps fut assez exécrable en début de l'été...
et voilà seulement que mon estragon pousse bien.

C'est pourquoi j'en profite maintenant...

peut-être que vous aussi ?


Et enfin, savez-vous que :

Les Grecs et les Romains croyaient l'estragon efficace
contre les morsures de serpents.
En Inde, le jus d’estragon et de fenouil était une boisson réservée aux souverains.
Avicenne nous indique dans son "Canon de la médecine"
que l’estragon était utilisé par les Arabes contre les morsures de vipères,
la peste et le choléra.
On le voit apparaître en France au 16ème siècle chez les moines
car c’est l’une des rares plantes aromatiques
à laquelle on n’attribue pas de vertus excitantes ou aphrodisiaques.

L’estragon est traditionnellement utilisé
pour calmer les rages de dents et en infusion, contre les insomnies.



3 commentaires:

  1. huum je goûterai bien toutes tes préparations moi ! sourire

    Je t'envoie un bisou rose fée !

    RépondreSupprimer
  2. Voilà une boisson qui mérite qu'on y goûte ;-) !
    Bien la bise !

    RépondreSupprimer
  3. Servnne, petite fée gourmande... je prépare d'autres liqueurs toutes aussi enivrantes, faites de groseilles, de mirabelles ou de noisettes... tandis que je cueille également mes plantes pour en faire les tisanes ou les remèdes miracles de l'hiver...
    Ma porte t'est ouverte...
    Mille bisous

    Olivier, Martine et Noémie... Vous aussi ? venez, il y a de la place pour vous accueillir !! et à défaut, vous me raconterez quelques balades de vos preux chevaliers...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...