lundi 4 mai 2009

Un peu de lecture...

Aujourd'hui, j'ai eu envie de vous présenter
quelques ouvrages de mes amis de l'univers des blogs...

C'est que, vous savez, j'adore lire...
Et mes choix de lecture sont très éclectiques
mais pourquoi expliquer certains goûts particuliers, certaines préférences,
certaines délicatesses de l'esprit, certaines variétés de l'amour des livres,
car cela n'a nullement pour but de justifier la passion qui nous pousse
à rechercher ces précieux témoins des accroissements de l'âme humaine.

Grâce aux livres, on traverse à notre gré les mers et les temps ;
on pénètre sans crainte d'y être coudoyé dans les foules de toutes les époques,
et on y choisit librement nos guides de ces voyages intemporels.


Je vous avais proposé celui d'Aniélys "L'enfant des limbes"; surtout ne le manquez pas !
Je sens que je vais le relire cet été pour m'imprégner en force de ce conte si fabuleux
qui me permet de traverser quelques contraintes fort difficiles, en ce moment...

*****

Sous une autre forme, connaissez-vous :
Regards féeriques, Forêts des fées et rêves
de notre ami Dourvac'h ?



Il a écrit deux récits, empreints d'une grande tendresse,
dans un style épuré, avec peu de mots
mais des phrases claires, courtes, précises,
toutes en finesse et qui vous livrent


Deux enfants innocents plongés dans un monde hostile
Illustré par Isalys, une jeune fille plein de talent !

"Fées, rêves et glaces"
comprenant 3 histoires vous emportant
au pays du merveilleux et de l'inquiétant...
- La Compagnie des Fées
- Train sous la Neige
- Petites Fées du Miroir

A suivre de près pour des lectures poétiques !

*****

Restons dans le monde de la féerie pour découvrir au pays du Petit Peuple ,
un petit lutin du nom de
Guthin...



Voici un premier tome : En route pour le Cap Nord,
pour Les aventures extraordinaires de Guthin le Petit Lutin
Illustré par Roxane

Son résumé :
Il y a bien longtemps de cela, on a découvert que sur la terre, vivaient en harmonie deux mondes : celui des humains et le monde caché du Petit Peuple. C’est ainsi qu’il fut baptisé car ses habitants sont des Lutins, des Trolls, des Elfes. La rencontre eut lieu un soir d’été. Comme à l’accoutumée, je me promenais à l’orée de la forêt. J’ignore encore quelle force ou envie a influencé mon désir de pénétrer dans le sous-bois ! Après quelques pas sur le chemin, j’aperçus ce petit être. Croyez-moi, ma stupeur fut si grande qu’elle me figea tout debout. J’avais beau frotter mes yeux avec insistance, il était toujours là et me souriait. Il s’approcha de moi et me tînt ce discours : - N’aie pas peur, tu ne rêves pas je suis bien un lutin et je me nomme Guthin. C’est ainsi que j’ai eu l’immense privilège de devenir son porte-parole. De cette rencontre a résulté une complicité totale qui me permet aujourd’hui, avec son accord, de vous relater ses aventures qui font son quotidien.

Je viens tout juste de le recevoir et donc n'ai pu trouver le temps
de m'enfoncer dans cette forêt avec Guthin,
mais je ne demande qu'à suivre le chemin de ce guide hors pair,
surtout que le tome 2 est déjà sur les rails, nous dit-on !

*****

Du côté BD, voici le monde de Titus , l'île aux tortues
de notre ami
Koulou


Des dessins "mignons"
une histoire qui touche toutes les générations
et se situe dans l'antiquité fantasy
avec des dinosaures.

Le résumé d'après Koulou :

On suit deux histoires en parallèles : Celle du peuple des héros, les snogards, et celle plus personnelle des trois héros Titus et ses compagnons Cyrius et Maya.
Dans ce premier tome on découvre peu à peu la culture, les mœurs, les croyances, ses mythes fondateurs et l'organisation sociale de ce peuple qui vit à l'âge du bronze sur une île coupée du monde. A côté de ça on suit Titus et ses amis évoluant au milieu de tout ça et se confrontant au monde qui les entoure... Eux ont 20 ans et vivent les aventures de leur âge : prise de conscience, révolte contre les inégalités, fêtes, picole, examens, questionnement, etc.

Le tome 2 devrait bientôt sortir : il racontera (en partie, pas seulement) une quête, un genre de voyage initiatique que Titus devra entreprendre.

N'hésitez à vous laisser aller dans cette aventure qui charmera petits et grands !

***

Dans un tout autre registre,
j'aimerai vous faire découvrir trois personnes de très grand talent !
Elles méritent une reconnaissance d'écrivains
tant leurs mots naviguent sur une mer de plaisir...

Servanne
et ses mots enchanteurs, qui ne vous laisseront pas indifférents,
des instants que l'on voudra retenir au creux de nos mains
pour rejoindre avec elle la danse et la joie de ses poésies si émouvantes

Âme tourmentée,
qui comme elle se décrit elle-même,
vit d’émotions et de passions.
Cherchant sans cesse la sérénité, dans son esprit sans zones grises et coloré.
Tantôt paisible, tantôt troublée,elle est une âme tourmentée
et solitaire sur la terre surpeuplée.

La rémige bleue
où Pierre-Louis nous raconte l'histoire mouvementée
de Bleuette la rémige bleue, venue de nulle part,
se liant d'amitié pour Stradi, vieux bout de violon rescapé d'un naufrage
ainsi que d'un jeune couple de pies Pica et Picou.
Un roman à suivre et qui nous laisse à chaque fois
un désir ardent d'en savoir toujours plus
tant Pierre-Louis provoque rebondissements sur rebondisements...

Si vous aimez la lecture, je suis certaine que vous vous passionnerez
pour ce qu'elles savent si bien réfléchir dans nos coeurs !

A bientôt !
Mélusine

8 commentaires:

  1. " Servanne et ses mots enchanteurs, qui ne vous laisseront pas indifférents,
    des instants que l'on voudra retenir au creux de nos mains
    pour rejoindre avec elle la danse et la joie de ses poésies si émouvantes " : je souscris à chacune de tes gentilles paroles !

    Car notre âmie est au coeur de la Danse de la Vie et son coeur est si généreux... elle possède cette prodigalité d'un véritable Altruisme... et Elle (majuscule de Fée) est une poétesse extraordinaire et modeste, notre chère Seravnne... allez, j'arrête, car je viens de l'inviter à venir par chez toi... et je sais que je vais la mettre dans l'embarras (gnierk...).

    Ma chère SevMélusine, tu es si gentille pour Carine & Damien de "Au Jardin"... et pour mes trois petits contes de "Fées, Rêves & Glaces"... c'est un rêve que de pouvoir "s'autoproduire" grâce à votre gentillesse et votre confiance... je n'imaginais pas, un jour...

    Le livre d'Anyélys (qui apparaît d'ailleurs comme l'un des personnages principaux de son livre) est une oeuvre exceptionnellement ORIGINALE par son style fluide et tendre, qui introduit la poésie dans cet univers un peu trop "codé" (aux personnages souvent stéréotypés) de la Faëry/Fantasy...

    J'aime bien l'histoire de Guthin et l'idée originale de Titus (les oeufs de Pâques, l'île volcanique, les adulescents livrés à eux-même...) : tu donnes envie de découvrir tous ces beaux univers, je t'assure !

    Mille bises à toi, car tu es une personne adorable... et tellement modeste ! Telle la Fée Mélusine, vraiment en personne... avec un coeur immense et une façon de mettre à l'honneur les oeuvres des Autres (plutôt que parler de soi) ! Crois-moi, ces vertus sont devenues bien rares...

    Bises et belle journée à toi, mon âmie !!!

    Et encore MERCI !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Cher Dourvac'h... Hi hi hi.... en fait, j'ai tout de même parlé un peu de moi : ma passion pour la lecture quelle qu'elle soit ! Et si les mots se bousculent dans ma tête, je me trouve bien souvent incapable de parler ou d'écrire ce que j'aimerai... car n'est pas écrivain qui veut ; aussi, j'adore ce que les autres peuvent faire de ces mots, les laisser courir sur le papier comme autant de rêves qui s'accrochent aux nuages...
    Et puis, les blogs, ça sert aussi à ça : faire partager nos passions, nos coups de coeur, nos enchantements...

    J'ai découvert Servanne (à moins que ce soit elle qui soit passée par hasard par chez moi) et je dois dire que chacune de ses paroles m'a éblouie... A lire ce que tu dis d'elle, ça ne renforce que mon souhait de la connaitre davantage...

    Aniélys a redonné, comme tu le cites, de la fantaisie et de l'originalité dans ce monde de Faëry.

    Guthin, Koulou... autant d'idées à encourager

    Sans t'oublier toi, avec la venue de Carine et Damien dans cette ronde d'artistes... oui, oui ! je maintiens ce mot d'artistes dont tu fais parti pour ces contes si originaux qui naissent sous vos plumes et qui m'apportent du rêve à l'infini...

    Et si ce billet a été écrit pour vous faire découvrir quelques ouvrages, c'est simplement pour vous REMERCIER de tout coeur pour ce que vous nous offrez
    Bisous à vous tous

    RépondreSupprimer
  3. Oui je passe après toi mon ami et je rougis tendrement, ça fait tellement plaisir de lire tes mots ( j'ai passé vite, je survole mais je garde tout ... sourire, un gros bisou à toi, smack !!! ) mais d'abord cette gentillesse de Mélusine, car c'est bien toi la fée ! et moi qui te découvre tout doucement, la richesse de ton espace si personnel, foisonnant de passion, de coeur aussi, de vie et féérie ... tu réunis là, dans ce beau billet tes gouts de lectrice et tu as l'air d'avoir bon goût ! sourire, quand tu parles des livres de Dourvac'h, je te rejoins ..., et pour les autres, je dois les découvrir ...

    Je reviendrai, j'ai pu de temps là, mais merci du fond du coeur ...

    Servanne

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup de m'avoir mis là !
    Je confonds encore Musearevelise et Sevmélusine, hi, hi ...
    A bientôt. :-)

    RépondreSupprimer
  5. Pour "notre chère Seravnne" (coquille là-haut)... pardon, chère Servanne ! je rectifie... Ouf ! Merci d'être venue...

    Chère SevMélusine, chère et Servanne, c'est ça le beau défi, aujourd'hui : avoir du goût et être certain de cette sensorialité de lecteur/lectrice que l'on s'est forgé, et certain aussi de garder plein d'exigence... une oeuvre littéraire doit être une oeuvre d'art, avant tout... Julien Gracq (et c'était trèèèèès loin d 'être un démagogue) rappelait que la moitié du travail de "recréation" est fait par le lecteur avec son imagination... pouvoir d'évocation des mots imprimés ET Imaginaire du lecteur imaginatif, de la lectrice créative "fusionnent"... pour une bien curieuse Alchimie... depuis Homère !!!

    Bises à toutes Deux, chères âmies !!!

    RépondreSupprimer
  6. Ah ! Désolée de te mettre dans l'embarras chère Servanne... mais quand on aime, il faut le dire haut et fort... comme une marque de reconnaisisance dans un monde si hostile qu'il en oublie certaines personnes, qui dans l'ombre, travaillent pour notre bonheur. Et ici, c'est celui de la lecture, à l'heure d'Internet qui, fort heureusement, nous permet de découvrir des merveilles et complémentarise notre soif de connaissance.
    A côte de toi, je ne suis qu'une minuscule libellule virevoltant d'un ouvrage à l'autre pour exprimer mes goûts et mes besoins ; alors que toi-même est une véritable fée pleine de créativité...
    Bisous

    Pierre-Louis... Bah... C'était une question de logique pour dire ici tout ce que je pense de ton roman... Mirabelle est trop petite tandis que Mélusine peut t'envoyer de nombreux ami/es...
    Hi hi hi... tu confonds nos noms ? Normal ! j'aurai du faire plus court !
    A bientôt

    Dourvac'h...et quel défi ! La lecture procure et a à la fois un certain pouvoir ; elle influence nos perceptions, nos idées, nos opinions, nos sentiments et en maîtrisant le pouvoir charmant des mots, il est possible de provoquer ces effets sur les autres. La force d’évocation des mots nous permet de devenir tous les personnages à la fois de sentir les joies et peines de l’un et l’autre et ainsi nous délivre de nos propres douleurs et permet de mieux y être confronté par la suite. Telles une douce berceuse, telles une vague sur la mer, les plus belles œuvres savent nous transporter doucement, lentement avec un confort sans égal dans des univers magiques, passés, présents, à venir, au cœur de l’histoire, de différentes sociétés ou en plein centre de l’imaginaire et pour tout cela, je n'ai qu'un mot : MERCI à tous ces auteurs !

    RépondreSupprimer
  7. Merci infiniment ma douce fée de dévoiler ainsi nos écrits à travers ce très bel article...

    Dans ma bibliothèque Damien et Carine ont bien du mal à tenir Guthin le petit lutin qui cherche désespérément à faire craquer notre belle Scintille ! ;-) Mais tu sais comme moi que son coeur bat pour.... un simple mortel !

    Quant à Servanne j'ai deviné en elle une amoureuse des mots. Ses commentaires sont -à eux seuls- un concentré de poésie ! Je m'en vais de ce pas visiter un peu mieux son monde !

    Gros bisous Mélusine et bonne journée...

    RépondreSupprimer
  8. Chère Aniélys...Vos écrits sont si empreints de féerie que je ne peux rester insensible... et donc, quand j'aime, je partage...
    Hi hi hi... Tu surveilles tous ces petits personnages dans ta bibliothèque ? Tu veux de l'aide ?
    Les blogs ont ceci de merveilleux qu'on y découvre des personnes toutes aussi merveilleuses !!
    Bisous tout plein

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...