mercredi 15 avril 2009

Liqueur Unseelie


Avec la venue du printemps,
profitez des toutes premières fleurs pour vous concocter cette liqueur...

Dans votre chaudon enchanté :

- 60 cl d'alcool de fruit à 40)
- 50 cl d'eau
- 200 g de sucre (pour les fleurs)
- 500 g de sucre (pour le sirop)
- une gousse de vanille
- 50 g de primevères
- 50 g de violettes
- 50 g de fleurs d'acacia

La magie de l'elfe

Préparez les fleurs en ne conservant que la partie avec les pétales :
ciselez finement et mélangez avec les 200 g de sucre.
Mettez cette pâte dans un bocal avec l'alcool et la vanille
puis fermez hermétiquement.
Remuez chaque matin pendant une semaine.
Le plus dur est surtout de ne pas oublier !
Préparez le sirop avec 500 g de sucre et 50 cl d'eau :
portez à ébullition.
Laissez refroidir, et ajoutez au bocal.
Remuez de nouveau chaque matin pendant une semaine,
puis filtrez soigneusement et mettez en bouteille.
La liqueur doit voir passer plusieurs saisons
pour que tout l'arôme et la magie des fleurs malmenées se libèrent...

Oui, je sais... Vous pensiez la boire rapidement !
mais vous savez bien que les choses sont meilleures
lorsqu'on a un peu de patience !

Lors d'un banquet Unseelie, il se trouvera toujours un Elfe charmeur
pour tenter de partager avec vous cette liqueur intense et délicieuse.
Mais prenez garde !
Seules les Fées peuvent en consommer
sans tomber sous le coup des sortilèges qui l'accompagnent.
Une goutte dans votre gorge de Mortel
vous laisserait affligé d'une profonde mélancolie,
voyageur éternellement égaré, en quête d'une invisible patrie....

***
Image : Gaëlle Boissonnard
La pêche aux fleurs

2 commentaires:

  1. Ca a l'air rudement bon cet élixir féerique ! Nous allons essayer de le confectionner ^^ !
    Bonne nuit.

    RépondreSupprimer
  2. Surtout que par chez vous, les fleurs citées éclosent plus vite qu'en Lorraine...
    Mais le plus dur est d'attendre que cette liqueur libère ses parfums...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...