mercredi 29 avril 2009

Le muguet


Autres noms : Muguet de mai - Muguet de bois - Clochette des bois – Amourette – Lys des vallées.


Fleur de printemps par excellence puisque sa floraison intervient en mai, le muguet est traditionnellement une fleur qui porte bonheur. D'ailleurs, d'après le langage des fleurs, le muguet signifie "retour de bonheur" et symbolise la pureté... Il doit son nom au parfum de muscade qu’il dégage. En ancien français, son nom s’écrivait : musgue ou musque, qui a donné naissance au verbe mugueter (conter fleurette, flirter). Un muguet, c'était un jeune élégant et une muguette, une jeune élégante...


On dit que celui qui trouve un brin de muguet à 13 clochettes sera tout particulièrement favorisé par le destin !


Les usages d'autrefois

Autrefois, de jolies traditions étaient en usage pour le 1er mai. On organisait des "bals du muguet" où les jeunes filles étaient vêtues de blanc et où les jeunes gens fleurissaient leur boutonnière d'un brin de muguet. C'était le seul bal de l'année où les parents étaient bannis et où les jeunes se retrouvaient entre eux. Un vin liquoreux composé de vin de Moselle dans lequel plantes et fleurs avaient macéré faisait les délices de cette époque de l'année : le "Maitrank" ou "boisson de mai". On assurait qu'il suffisait d'y tremper les lèvres au 1er mai pour être heureux tout au long de l'année !


Au premier mai, aucune jeune fille, aussi modeste fut-elle, ne serait sortie sans un brin de muguet accroché à son corsage ! On offrait du muguet à tous ceux que l'on aimait, famille et amis. Cependant, l'usage voulait plus particulièrement que le jeune homme offre du muguet à sa fiancée, et que tout l'entourage d'une jeune maman se manifeste au premier mai en fleurissant sa maison afin d'offrir au bébé un présage de bonheur.


La légende dit qu’au moment de la création du Monde, Lily of the Valley, ornait les 2 côtés de la porte du Paradis et que ses clochettes tintaient à chaque fois qu’un homme brave passait. Le muguet était censé pouvoir identifier les vertus et les bonnes consciences.


Une autre légende prétend que le muguet ornait le gazon de Parnasse, créé par Apollon, Dieu du Mont Parnasse, afin que les 9 Muses qui l’entouraient puissent fouler ce merveilleux tapisvert sans se blesser leurs pieds délicats.


Le muguet a été aussi la source d’inspiration de nombreux textes d’Amour et de Bonheur


Le 1er Mai ce n’est pas gai,

Je trime a dit le muguet,

Dix fois plus que d'habitude,

Regrettable servitude.

Muguet, sois pas chicaneur,

Car tu donnes du bonheur,

Pas cher à tout un chacun.

Brin d' muguet, tu es quelqu'un.

Georges Brassens.


LE MUGUET

Un bouquet de muguet,
Deux bouquets de muguet,
Au guet ! Au guet !
Mes amis, il m'en souviendrait,
Chaque printemps au premier Mai.
Trois bouquets de muguet,
Gai ! Gai !
Au premier Mai,
Franc bouquet de muguet.

Robert Desnos


LE TEMPS DU MUGUET

Il est revenu, le temps du muguet
Comme un vieil ami retrouvé
Il est revenu flâner le long des quais
Jusqu'au banc où je t'attendais
Et j'ai vu refleurir
L'éclat de ton sourire
Aujourd'hui plus beau que jamais
Le temps du muguet ne dure jamais
Plus longtemps que le mois de mai
Quand tous ses bouquets déjà seront fanés
Pour nous deux rien n'aura changé
Aussi belle qu'avant
Notre chanson d'amour
Chantera comme au premier jour
Il s'en est allé, le temps du muguet
Comme un vieil ami fatigué
Pour toute une année, pour se faire oublier
En partant il nous a laissé
Un peu de son printemps
Un peu de ses vingt ans
Pour s'aimer, pour s'aimer longtemps

Version originale: Vassily Soloviev-Sedoï, Mikhaïl Matoussovski

Paroles françaises: Francis Lemarque


En France, c’est la ville de Nantes qui est considérée comme la capitale du muguet, fleur traditionnellement originaire de l’Île de France. Depuis 1982, le muguet est aussi devenu la fleur nationale de la Finlande.

Attention, car bien qu’il véhicule avec lui de nombreuses légendes, le muguet demeure une fleur toxique, y compris l’eau dans laquelle baignent ses brins.

Toutefois, on l'emploie sous forme d'extrait et, depuis quelque temps, dans les maladies cardiaques comme diurétique. Les fleurs sèches prisées font éternuer. Ne pas mettre des fleurs de muguet dans une chambre à coucher : elles provoquent le mal de tête.


Histoire

Bien avant d’être la journée de célébration du travail le 1er mai était une fête païenne de l’été à laquelle était associé le muguet. Cette célébration transformée par la religion chrétienne a vu se greffer la fête du travail, jour férié et chômé depuis moins d’un siècle dans de nombreux pays.

Le 1er mai est, semble-t-il, un jour symbolique depuis la nuit des temps en Europe. Le muguet étant la fleur la fleur de saison la plus à même d’accompagner les symboles liés aux croyances religieuses, l’utilisation et la célébration de cette fleur a précédé celle du travail dont la date, arrêtée par les bolcheviques, reste un hommage aux premiers grands mouvements ouvriers américains.


Fête germanique et celtique

Les origines du 1er mai sont très anciennes, on les retrouve dans la célébration celtique de Beltane et la Nuit Walpurgis des pays Germaniques.

En effet le printemps étant alors salué le 1er février, le premier jour de mai était le jour traditionnel pour célébrer l'été dans beaucoup de cultures païennes européennes préchrétiennes.

Beltane est un des sabbats majeurs de la tradition païenne. On l’appelle aussi : Fête du premier mai, Veille de mai, Roodmas, Nuit de Walpurgis, Cethsamhain, Whitsun or Old Bhealltainn, Bealtinne, Walburga, Eté celte…Elle était fêtée lors de la première floraison de l'aubépine.

(Voir Beltane - Jours magiques)


Walpurgis, sabbat et Concile

La Nuit de Walpurgis se situe entre le 30 avril et le 1er mai. Célébrée dans toute l'Europe depuis des temps reculés, malgré les interdits et excommunications des Églises chrétiennes, elle a été identifiée au sabbat des sorcières.

Elle est aussi et surtout le symbole de la fin de l'hiver, parfois associée à la plantation de l'arbre de mai ou l'embrasement de grands feux.

La tradition de l'arbre de mai est un rite de fécondité lié au retour de la frondaison. Jadis répandu dans toute l’Europe occidentale, ce rite prend son sens dans le cycle du mai traditionnel. Ce "folklore" est comparable aux nombreuses coutumes célébrant l’arbre, notamment du sapin de Noël, ou celle de l'arbre de la liberté établie à la Révolution française.


La fleur de la Vierge

Pour ordonner ce rite à sa convenance, l’Église catholique dénonce ses caractères prétendument aliénants, superstitieux, et même sataniques.

Elle finit par proscrire officiellement cette tradition et ses manifestations apparentées au Concile de Milan, en 1579.

Au Moyen- Age le muguet, appelé aussi lys des vallées et dont la couleur blanche symbolise la pureté virginale, a donc été associé à la vénération de la Mère de Jésus-Christ. Le 1er mai devient alors un jour dédié à la Vierge Marie et à la pureté pour les Chrétiens qui consacrent encore aujourd’hui le mois entier à la Mère de Jésus-Christ.


Muguet, naissance d’une coutume

Cette plante est connue et acclimatée en France depuis le moyen-âge. Longtemps symbole du renouveau et du printemps, le muguet devient symbole du bonheur et porte-bonheur. La tradition d'offrir du muguet le 1er mai en guise de porte-bonheur remonte à 1561 : Charles IX en aurait reçu à cette même date et aurait eu l’idée d’en offrir à son tour donnant ainsi vie à une tradition qui se perpétue.

La petite plante à clochettes symbolise également les rencontres amoureuses qui avaient la possibilité "officielle" de se dérouler dans des bals organisés le 1er mai.


La fête du Travail

Aujourd’hui le 1er mai donne une forte résonance au souvenir des luttes ouvrières de la fin du XIXe siècle.

Tout commence le 1er mai 1888 à Chicago, aux USA lorsqu’une grève est suivie par 400 000 salariés américains.

Le 4 mai qui suit une manifestation tourne au drame et fait 10 morts, dont plusieurs policiers tués par une bombe. Cinq anarchistes seront condamnés à mort.

En 1889, en hommage aux grévistes de Chicago, le congrès de la IIe Internationale socialiste réuni à Paris décide que chaque 1er mai, une grande manifestation se déroulera dans tous les pays, afin d’obtenir la journée de travail à 8 heures. En 1920 Lénine fait du 1er mai une journée chômée. Cette décision est peu à peu appliquée dans d'autres pays.

Il faut cependant attendre le 24 avril 1941, pendant l'occupation allemande, pour qu’en France le 1er Mai devienne officiellement un jour chômé, mesure politique destinée à rallier la masse ouvrière au régime de Vichy. On célèbre alors la Fête du Travail et de la Concorde sociale. En 1947, le 1er mai devient un jour férié et payé.


Ailleurs en Europe

Aujourd'hui en Europe, seuls la Suisse et des Pays-Bas ne célèbrent pas cette fête. Au Royaume-Uni, c'est le premier lundi de mai qui est férié.

(Sources: wikipédia, linternaute, paganisme)




***
Tags : Isis et Dana



6 commentaires:

  1. Passionnant Mélusine, j'ai beaucoup aimé lire l'histoire du muguet !

    Chez moi, tu trouveras un bouquet pour porter bonheur et une chanson de ce si joli Lily on the vallee !

    RépondreSupprimer
  2. Dire que chaque fleur, chaque arbre a son histoire....
    Merci Servanne... je suis allée chez toi déposer mon muguet et t'offrir mille douceurs pour un joli mois de mai (en plus, c'est mon mois à moi !!) :=))

    RépondreSupprimer
  3. J'ai appris pleins de choses sur cette fleur que tout le monde connaît, mais pas vraiment en fait.

    RépondreSupprimer
  4. Tu sais Arwen... si l'on pouvait entendre les fleurs parler, je crois qu'elles auraient beaucoup à nous apprendre !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Ah oui ! c'est ton mois ? tu nous diras qu'on te fasse un gros bisou, tu es une belle de mai alors ...

    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  6. Servanne... Euh... faut le dire ici ? Jusqu'ici, personne ne l'a su... je suis du 15 mai... Voilà, c'est fait !
    Bises

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...