jeudi 5 mars 2009

Les sirènes ailées

Leur chant vient du fait qu'à l'origine les sirènes de l'Antiquité grecque étaient non des femmes-poissons mais des femmes-oiseaux dotées de serres puissantes, parfois de pattes de lion.

Ces sirènes avaient des visages de jeunes filles mais des pattes et des plumes d'oiseaux.
L'une des nombreuses raisons invoquées pour justifier cette forme curieuse évoque une punition d'Aphrodite, qui les métamorphosa en oiseaux parce que, par orgueil, elles avaient toujours refusé de faire don de leur virginité à un dieu ou à un homme.
Une autre légende veut que les sirènes soient les suivantes de Proserpine, la fille de Cérès. Elles avaient laissé enlever leur maîtresse par Pluton pour être conduite aux Enfers. Pour punir les sirènes de leur manque de vigilance, Cérès les aurait changées en oiseaux à tête de femmes.
Ovide, dans ses Métamorphoses, y voit au contraire une récompense des dieux.
Ces sirènes d'air n'étaient pas toujours bienveillantes, loin de là. On dit qu'elles s'abattaient comme des oiseaux de proie sur les soldats en marche ou les marins en mer.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...