mardi 17 mars 2009

Le 17 mars : Saint Patrick !

Au Ve siècle (432), Patrick a 16 ans lorsqu’il est victime d'un raid des Celtes à la recherche de main d'œuvre en Grande-Bretagne. Après avoir été berger, il s'enfuit en Gaule où il est ordonné moine au monastère de Leirins, près de Cannes. Devenu évêque, il revient en Irlande pour l'évangéliser avec succès et sans violence. La tradition prétend qu'il a chassé les serpents du pays. Différentes versions de cette histoire rapportent qu'il se tenait sur une colline, se servant d'une perche de bois pour diriger les serpents vers la mer, les bannissant à jamais.
Une de ces versions raconte qu'un vieux serpent résista au bannissement, mais le saint se montra plus malin que lui. Il fabriqua une boîte et invita le serpent à y entrer. Celui-ci insista sur le fait que c'était trop petit, mais finalement après discussion, le serpent entra dans la boîte pour démontrer à quel point c'était effectivement petit. Le saint claqua aussitôt le couvercle et jeta la boîte à la mer.
Bien qu'il soit exact qu'il n'y ait pas de serpents en Irlande, cette histoire est de toute évidence une métaphore relatant l'apport du christianisme par Saint Patrick et le fait qu'il chassa les religions païennes, dans lesquelles le serpent était un symbole très courant.
Patrick convertit les chefs de guerre et les princes, les baptisant, ainsi que plusieurs milliers de leurs sujets. Pendant 30 ans, il construisit des églises et répandit la foi chrétienne jusqu’à sa mort le 17 mars 460.
St Patrick serait enterré en la cathédrale de Down dans la petite ville de Downpatrick (comté de Down, Irlande du Nord). Depuis sa mort, le 17 mars est devenu pour les missionnaires du monde entier une journée de prière et de renouveau spirituel.

Le trèfle

Outre les serpents, la légende raconte aussi que St Patrick voulut convertir le Roi Tara. Mais le Roi ne parvenant pas à comprendre le principe de la Trinité (comment 3 personnes pouvaient-elle se transformer en une seule, en l'occurrence Dieu), Saint Patrick se baissa, aperçut un trèfle à trois feuilles et lui expliqua ainsi ce principe. Le roi fut convaincu, se fit chrétien et le trèfle devint l'emblème national de l'Irlande.
Cette plante a été récemment associée à l'île verte : porter un trèfle à sa veste pour la Saint Patrick n'est une coutume que depuis le XVIIe siècle. Jusqu'alors les Irlandais portaient une croix associée à Saint Patrick spécialement conçue pour l'occasion.
A la fin du XVIIIe siècle, le trèfle a été choisi comme emblème par les Volontaires de 1777. Mais ce n'est qu'au XIXe siècle que le trèfle est devenu populaire et que les nouveaux mouvements nationalistes ont finalement accepté le trèfle comme un de leurs emblèmes.
La plupart des trèfles étaient considérés comme symboles de chance par les Irlandais déjà à l'époque des druides celtes, et cette superstition continue toujours d'exister pour de nombreuses personnes de toutes nationalités. Le trèfle à quatre feuilles est rare et également signe de chance.

Savez-vous qu'en plus, le trèfle est un remède contre les morsures de reptiles et de scorpions ?

Les Leprechauns


Les "Leprechauns" sont un autre symbole de la Saint Patrick : ce nom est tiré de l'ancien nom irlandais "lechorpan" qui signifie "petit homme" (ils mesuraient environ 33 cm). C'est une race mythique d'elfes facétieux qui possédait de nombreuses richesses. La barbe et les cheveux roux ou blancs, ils avaient les yeux verts et les oreilles pointues. Souvent vêtus de vert, coiffés d'un chapeau haut de forme ou d'un tricorne, portant des chaussures à boucle qu'ils confectionnaient généralement eux-mêmes grâce à leur talent de cordonniers, ils étaient plutôt avares, fumaient la pipe et avaient un certain penchant pour l'alcool (whisky, bière...).
Celui qui parvenait à capturer un Leprechaun pouvait le forcer à révéler la cachette de son trésor (selon la légende ils avaient l'aptitude d'accorder 3 voeux aux mortels réussissant à en attraper un)... mais il devait faire attention à ne pas le perdre de vue, car les Leprechauns sont des êtres très rusés et malicieux prêts à tous pour échapper à leur captivité !
On raconte aussi que souvent l'or se trouvait au pied d'un arc-en-ciel.

La fête de la saint Patrick s'est répandue un peu partout dans le monde depuis l'émigration des Irlandais au XIXe siècle, et avec la culture celte qui compte de plus en plus d’adeptes.

Deux dictons célèbres illustrent la Saint Patrick en France :
"Quand il fait doux à la Saint Patrice de leurs trous sortent les écrevisses"
"Sème des pois à la Saint Patrice tu en auras à ton caprice"

Voeux de la Saint Patrick
"Puissiez-vous avoir
Une maison contre le vent
Un toit contre la pluie
L'amour d'une famille unie
Puissiez-vous toujours être entourés
De gens joyeux et d'éclats de rire
De tous ceux que vous aimez
Puissiez-vous avoir tout ce que votre coeur désire".

Pour terminer, quelques coutumes à respecter pour cette grande fête irlandaise :
- S'habiller en vert (couleur du trèfle)
- Pincer (délicatement) ceux qui ne portent pas de vert
- Festoyer dans la joie et la bonne humeur
- Danser frénétiquement sur des rythmes gaéliques et celtiques
- Partir à la chasse au Leprechaun
- Boire un café irlandais ou Irish coffee

Recette de l'Irish coffee pour 1 personne
- 2 morceaux de sucre
- Crème fraîche
- 4 cl de café noir fort
- 3 cl de Whisky (Bourbon)

Préparez la recette du café Irish Coffee directement dans le verre.
Faites réchauffer le whisky avec le sucre (à feux doux afin de ne pas faire bouillir le whisky) dans une casserole, remuez jusqu'à dissolution complète du sucre et versez le tout dans le verre rincé au préalable à l'eau chaude.
Versez ensuite le café noir sur le whisky chaud et sucré.
Nappez la surface de crème fraîche légèrement battue, c'est prêt !
Dégustez sans attendre.
Pour mieux réussir votre crème, placez-la au congélateur 20 minutes avant de la fouetter énergiquement.
***
Image du Léprechaun : David T.Wenzel




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...