lundi 1 décembre 2008

Les trésors

De nombreuses traditions parlent de trésors jetés dans les puits des anciens châteaux lors des guerres féodales ou dans les moments d'extrême danger.

On raconte à Ploubalay (Côtes-du-Nord), qu'un seigneur ayant été vaincu fut jeté dans un puits qui existe encore dans les ruines du château de Rais ; avec lui sont enfouies ses richesses, son argenterie et ses armes.
Ces mêmes objets qui appartenaient au Ganne, le dernier maître de La Motte de la Lande Pattry, gisent dans un puits, comblé depuis longtemps, qui doit exister au milieu des ruines du château.
Une porte au fonds du puits de la Motte du Parc (Côtes-du-Nord), conduit à un souterrain où sont toutes l s richesses et toutes les armes du baron de ce nom ; mais jusqu'ici personne n'a été assez hardi pour aller les chercher.
A Carrec, on montra à Souvestre le puits mystérieux où un duc de Bretagne avait caché le berceau d'or de son fils.
Un seigneur de la Garenne près de Montauban de Bretagne, forcé de fuir de ce château après l'assassinat d'un prêtre, cacha dans un puits, aujourd'hui presque inviisble, le veau d'or qu'il adorait.

Ces trésors, même quand on peut les découvrir, ne sont pas faciles à prendre, parce qu'ils sont tous sous la surveillance d'esprits ou de monstres.
Dans les puits du château de Nidor, une dame verte garde ceux qui y sont enfouis ; sa bouche est pleine de feu et elel empêche toute personne d'approcher.
La grande citerne qui existe encore sous les ruines du château de Vaugrenans, contient un trésor sur lequel veille un animal redoutable. Trois garçons de Pagny ayant été y faire des fouilles, leur lanterne s'éteignit à peu près vers minuit, renversée par un animal qui s'attira de dessous les décombres ; il les chargea tous trois sur son dos velu, et les emporta dans les airs. Il alla déposer le premier au-dessus du Mont-Poupet, il porta le second au milieu de la forêt de Chaux, et le troisième dans les fossés du château de Vadans.
Une légende analogue s'attachait à la citerne à trésors du château d'Oliferne : l'animal fantastique était un mouton noir qui emporta sur son dos les trois amis, venus au château une nuit de Noël au lieu d'assister à la messe.

A Montafilant (Côtes-du-Nord) le trésor, sous la garde de deux dragons, se trouve dans un appartement souterrain que recouvrent les eaux du puits.
On a essayé à plusieurs reprises de vider la citerne du château de Bagneux qui contient toute la vaisselle d'or et d'argent qui y fut jetée quand il fut pris par le duc de Bourgogne, mais tout le travail fait le jour était détruit par de méchants esprits.

Le puits de la cathédrale de Chartres fut jadis le théâtre d'un miracle ; il était situé dans la crypte, et l'on y avait jeté, lors de la dernière persécution païenne, les corps des chrétiens martyrisés
A une époque très postérieure, pendant qu'on faisait la procession dans la crypte, un enfant de choeur tomba dans ce puits, et il fut impossible de retrouver son corps. Mais l'année suivante, lors de la même procession, on fut tout étonné de le revoir, vêtu de son aube, qui n'était point mouillée, et tenant son cierge à la main. Il déclara qu'au moment de sa chute, une belle dame vêtue de blanc, l'avait reçu dans ses bras, l'avait soigné pendant toute l'année et l'avait ensuite remis à sa place.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...