mercredi 1 octobre 2008

Le Merle

Le merle n'a pas toujours été noir. Jadis, c'était un oiseau blanc avant qu'il entende parler d'un trésor enfoui sous la terre et dont on pouvait s'accaparer certaines pièces, mais pas d'autres.
Le merle se précipita dans la faille, commença à donner des coups de bec dans les pièces d'or, mais se laissa aller à grappiller les monnaies interdites. Aussitôt, il fut puni : un explosion survint, suivie d'un grand feu. Le merle s'enfuit, mais son bec resta jaune de l'or qu'il avait touché, et son plumage fut irrémédiablement teinté de noir par l'épaisse fumée qu'il lui avait fallu traverser pour se tirer de ce mauvais pas.
Beaucoup pensent que le diable peut facilement emprunter la forme d'un merle, aussi faut-il se méfier de ces oiseaux noirs comme l'enfer. Le sang de merle est convoité par les sorciers et les jeteurs de sort pour préparer des envoûtements ; quant aux plumes de son aile droite, cachées dans une maison, elles empêchent ses habitants de dormir. En revanche, si un merle traverse la route ou le chemin devant vous, voilà un évident signe de chance !

Changement d'adresse

Les fées gourmandes ont changées de nom... Actualisez vos liens...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...