mercredi 24 septembre 2008

L'ail commun

Remède déjà apprécié il y a 5000 ans au moins, l'ail est connu depuis longtemps pour abaisser le taux de cholesterol sanguin. La médecine officielle elle-même reconnait qu'il diminue le risque de nouvelles attaques chez les cardiaques. Il stimule également le système immunitaire et possède certaines propriétés antibiotiques. Son odeur puissante tient à l'essence sulfurée qu'il contient et qui lui confère la plupart de ses qualités médicinales. PROPRIETES
Les gousses sont utilisées contre les infections pulmonaires, les troubles digestifs, les lésions fongiques telles que le muguet. Elles constituent un remède d'appoint dans le traitement à long terme des problèmes cardiovasculaire, en diminuant le taux de cholesterol sanguin, en réduisant l'artériosclérose et le risque de thrombose ; elles abaissent aussi la tension artérielle. Elles permettent de régulariser le taux de sucre dans le sang, et peuvent être d'une aide précieuse dans le diabète de la maturité. Elles auraient un rôle préventif dans le cancer. Elles se révèlent efficaces contre les infections cutanées et l'acné.

UTILISATIONS DES GOUSSES
- Fraîches : en friction sur 'lacné, ou en purée sur les verrues et les cors. Consommées régulièrement, elles ont une action prophylactique contre les infections, réduisent les taux de cholestérol et de glucose sanguins, et améliorent l'état du système cardio-vasculaire.
En cas de troubles digestifs sévères (gastro-entérite, dysentrie, vers intestinaux) ou d'infection : manger des gousses d'ail écrasées à raison de 5 à 6 par jour dans les épisodes aigus.
- Jus : Contre les troubles digestifs et les infections, ou en cas d'artéiosclérose.
- Macération : Contre les parasites intestinaux : laisser tremper 3 ou 4 gousses d'ail dans de l'eau ou du lait toute la nuit, et boire la liqueur le lendemain.
-Gélules : Contre les récidives d'attaque cardiaque : des essais cliniques sembleraient confirmer l'efficacité de 2g de poudre en gélule par jour. Prises quotidiennement, elles combattent aussi certaines infections, notament le muguet.

PRECAUTIONS
- Eviter en cas de douleurs stomacales, car l'ail est irritant.
- Ne pas absorber à doses thérapeutiques durant la grossesse et la lactation, car il pourrait entraîner des problèmes digestifs tels que des aigreurs d'estomac, et donner au lait maternel un goût que le bébé refuserait.
- Manger du persil frais pour atténuer l'odeur des puissants composants aromatiques de l'ail, qui sont éliminés par les poumons et la peau.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...