lundi 22 septembre 2008

Absence

Comme vous avez pu le remarquer, Mélusine est absente depuis une petite semaine et le sera encore certainement pour celle à venir. En effet, même les fées n'ont pu réparer son modem... et le nouveau tout neuf qui doit le remplacer se fait un peu attendre.
Je prends donc la relève jusqu'à son retour... Mais elle m'a chargé de vous embrasser et de vous dire que vous lui manquez.
A très vite Mélusine ! toi aussi tu nous manques.
Mais heureusement, le temps passe vite !

L'équinoxe d'automne – la Fête du Mabon (22 septembre)


C'est la fin du cycle productif de la nature pour l'année ; c'est le temps de finir les actions commencées.
La légende raconte que c'est en ce jour de la fin de l'été que le dieu du royaume des morts, Hadès, aperçut Perséphone cueillant des fleurs dans les champs. Il en tomba immédiatement amoureux et l'enleva pour l'amener avec lui afin qu'elle règne éternellement à ses côtés dans son royaume.
Apprenant la disparition de sa fille, la déesse des récoltes, Déméter, partit alors à sa recherche. Ne la trouvant point, son chagrin et son désespoir furent tellement grands que les fleurs, les arbres et toutes les plantes en flétrirent, empêchant toute croissance végétale sur la terre. Les dieux de l'Olympe, qui répondaient au secours des humains, impuissants devant ce drame, parvinrent à un compromis avec Hadès pour le retour de Perséphone : elle passerait six mois de l'année avec Hadès dans le royaume des ténèbres. Déméter, en guise de représailles, proclama que, pendant ces 6 mois, la nature porterait son deuil et que rien ne pousserait sur la terre… jusqu'à ce qu'elle remonte des enfers.


Rituel
C'est la fête axée sur la méditation et l'introspection. Tous les rites de consécration et de "dédication" sont de rigueur en cette journée. C'est un festival sobre où l'on accompagne la déesse à son lieu de repos.

Les déités à célébrer ou à invoquer
Perséphone : déesse du printemps qui descend aux enfers chaque automne
Thor : dieu du tonnerre

Comment décorer votre autel
Des cônes de sapin et de pin, des feuillages d'automne, des légumes d'automne – comme les betteraves et les carottes –, une tresse d'ail ou d'oignons, une grosse chandelle brune ou vert foncé, des noix, des grappes de raisins et des grenades décoreront votre autel.

Symboles et correspondances
Encens
: lotus, cyprès, œillet, santal
Arbre : pommier
Fleurs : chrysanthème, oeillet
Couleurs : brun, jaune, orange
Chandelles : jaunes, orange
Pierres : agate, cornaline, citrine
Planète : Mercure
Carte du tarot : ermite, arcane majeur 9
Influence : intelligence, savoir caché, introspection.

Aliments traditionnels
C'est le temps des récoltes, des vendanges. Tous les produits de la terre sont consommés en abondance ; on fait aussi des réserves avant l'arrivée de l'hiver.
C'est aussi le temps de la chasse ; la venaison est d'ailleurs de rigueur en cette fête.
La pomme s'avère l'aliment sacré de cette célébration ; en Amérique, on y ajoute aussi le maïs.


Les plats à servir
Gibier, venaison, viandes grillées, côtelettes de porc et compote de pommes, maïs (en épi, en crème, pommes (sous toutes les formes), confiture de pèche et d'abricots, tartes aux fruits, charlotte aux pommes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...