lundi 9 juin 2008

Petit Poucet coincé !


Poucet dit "le Petit"
vola c'est bien connu
ses bottes de 7 lieues
à un Ogre endormi

Planqué en altitude
dès lors il se moquait
des créatures terribles
que redoutent les enfants

Poucet faisait la nique
à tous les Croquemitaines
des pieds de nez aux Sorcières
tirait la langue aux Goules

(Ne le répétez pas :
Poucet montrait ses fesses
des nues au Père Fouettard !)

Quand un matin les bottes
refusèrent de voler
Poucet un peu cerné
se mit à regretter...

(... d'avoir la veille au soir
beaucoup trop fait la fête
avec le Chat Botté !)

***
Tiré du Petit Bêtisier Féerique
Texte : Renaud Marhic avec Joëlle Rose
Illustration : David Roussel

Lotion à l'ortie


Ingrédients :
- plusieurs tiges feuillues d'ortie fraîche à cueillir avec moult précautions
- trois tiges de prêle
- 1/2 litre d'eau bouillante

Coupez les orties après avoir enfilé des gants protecteurs
Broyez les tiges de prêle, puis faites bouillir l'ensemble.
Laissez frémir environ 1/4 d'heure puis filtrez la mixture ainsi obtenue.

Après un shampoing normal, massez-vous la tête avec l'infusion, épongez un peu l'eau et laissez agir en recouvrant avec une serviette chaude pendant dix minutes environ, pour redonner force et vitalité à une chevelure affaiblie !

La fougère

Appelée aussi : dryopteris filismas ou Aspidium filix-mas ; fayère ; tête de violon ; porte-aigle ; faussette ; prévis....
Floraison magique : le 21 juin


La fougère mâle est liée a de nombreuses légendes, mais ses propriétés magiques se révèlent tout particulièrement à une date bien précise : la veille de la Saint-Jean (21 juin).
En effet, celle-ci laisse éclore une magnifique fleur rouge, quand la nuit arrive à sa moitié, qui illumine tout ce qui l'entoure. Les spores de fougère récoltées à ce moment précis seraient des ingrédients magiques très recherchés, permettant notamment au sorcier de marcher parmi les hommes sans que nul ne puisse le voir :

"Nous avons cueilli la graine de fougère
Dès lors nous sommes invisibles"
Shakespeare , Henri IV

Les spores doivent être cueillies pieds nus et sans entrave d'aucune sorte : on trace un cercle sur le sol autour de fougères au moyen d'une baguette consacrée, et on les récolte délicatement dans un sachet en tissu en évitant à tout prix qu'elles ne touchent le sol, ce qui leur enlèverait tout pouvoir.

Herboristerie :
Huile de massage des dryades : 5 frondes de fougères ébranchées et macérées dans 5 tasses d'huile vierge pendant 1 mois, puis conserver 6 mois à l'abri de la lumière : fait des miracles contre les douleurs musculaires des petits lutins galopants !

La fougère de la Saint-Jean est aussi une sorte d'aimant à merveilles pour qui sait être sensible aux vibrations du monde de Faërie.
On dit que celui qui attend patiemment près d'un massif de fougères pendant la fameuse nuit de la Saint-Jean entendra tout à coup tous les sons de la forêt s'interrompre pour laisser place à une musique aiguë et harmonieuse et à des voix ensorcelantes, pareilles au son du vent qui passe entre deux pierres. Alors, des soleils blancs danseront devant ses yeux et des sylphes légers viendront l'enlacer de leurs bras fins et doux, chassant de son esprit toute langueur.

Un lutin solitaire et exilé du Sid pour une faute ancienne, aux cheveux de feu et à l'oeil grenat, se rendrait lui aussi ce soir-là près des fougères : celui-ci ne se sépare jamais d'un sac lourd de trésors et cherche dans les forêts, un humain dont le coeur sonnerait la juste mélodie pour pouvoir enfin le lui offrir, ainsi que son amitié.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...