mercredi 9 avril 2008

La main de la fée



Le Pays de Remiremont est truffé d'histoires ou légendes de fées. Pourtant, peu de pancarte ne l'indique à la croisée des chemins...
Dans ses "Légendes des Vosges", le Belfortain Gabriel Gravier, conteur, historien et Premier Prix des Poètes de l'Est, en a écrit une rare anthologie.

La géographie de ces fées est généreuse dans cette partie des Vosges
Dans le canton de Plombières, le Château-des-Fées s'élève sur le plateau du Fays à Ruaux.
Dans celui de Remiremont, on compte trois références : le Pont-des Fées, l'un des sept ouvrages des Vosges imputés aux fées, entre le Saint-Mont et le Mort-Homme, les Fées de l'Etang du Xénois, la Fée du Parmont.
Le canton de Saulxures-sur-Moselotte a son Moûtier-des-Fées, celui de Gérardmer, la détestée fée Polybotte, à la Roche-du-Page de Xonrupt ainsi que les Dames Vertes du Pont-des-Fées de la Vologne qui habitaient au nord de la Chaume de Fachepremont, dans une caverne, la Grotte-des-Fées.

Elles sont partout : on recense des roches et grottes des fées à Ramonchamp, à Ferdrupt, à Saulxures, en forêt de Sapois.
Gérardmer a un cuveau des fées et le Val d'Ajol un pont des fées.
Quant aux pouponnières, où les fées allaient se "ravitailler" en bébés pour les apporter aux femmes en mal d'enfants, ce sont la Pierre de Kerlinkin, près de Remiremont, la Piquante Pierre au Ménil-Thillot, la Roche du Chastelet à La Bresse et la Pierre de Charlemagne à Gérardmer.

La roche des fées à Cheniménil comporte à sa base des grottes et des excavations et, en divers endroits, des cuvettes et des entailles, aujourd'hui recouvertes d'humus et de végétations. Rien ne distinguerait cette roche des dizaines d'autres pierres attribuées aux fées, s'il n'y avait cette légende recueillie par l'abbé Souillard, curé du village :
Or, donc, une fée vint se reposer sur ce rocher. En prenant appui pour se relever, elle imprima la trace de sa main dans la pierre. Au XIXe siècle encore, on montrait la main de la fée, et certains lui attribuaient quelque vertu liée à la fécondité des femmes. Le jeune homme y venait avec une jeune fille, sous le prétexte de lui montrer la main, mais nul doute que la jeune fille devait sentir une autre main...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...