samedi 29 mars 2008

Salade de pissenlits au fromage de chèvre


Dans la musette de l'Apprenti Enchanteur :
- 100 g de cresson
- 1 petite laitue
- 60 g de feuilles de pissenlits
- 4 oignons nouveaux
- 4 cuillères de persil haché
- du sel et du poivre noir
- 2 oeufs
- 1 litre d'eau vinaigrée
- 50 g de fromage de chèvre frais
- quelques cerneaux de noix hachés

La cuillère argentée
Coupez la laitue en lanières, hachez menu les pissenlits, le persil et les oignons.
Mélangez l'ensemble avec le cresson.
Coupez le fromage de chèvre en petits cubes.
Faites bouillir l'eau vinaigrée, et cassez les oeufs un par un dans l'eau, en ramenant le blanc autour des jaunes avec une petite cuillère.
Les oeufs sont pochés au bout de deux minutes (les blancs doivent être fermes et les jaunes liquides).
Sortez-les de l'eau avec une écumoire et égouttez-les sur du papier absorbant
Ajoutez les oeufs, les noix et le fromage à la salade de pissenlits.

Chronique de l'Apprenti Enchanteur
Souvent considéré comme une mauvaise herbe, le pissenlit n'en possède pas moins de nombreuses vertus ; dépuratif, mais aussi très riche en vitamines, son arrivée printanière permet à l'Apprenti Enchanteur de se purifier et de chasser efficacement fatigues et peines de l'hiver
Lfleurs se consomment aussi en gelées et liqueurs sucrées, mais celles-ci sont formellement interdites à l'Apprenti Enchanteur
.

Mise en garde et règles de cueillette

S'initier aux mystères de l'herboristerie et des plantes magiques implique de grandes responsabilités, dont l'apprenti doit être bien conscient !
Tout d'abord la récolte de plantes sauvages ne peut en aucun cas se faire de façon massive et inconsidérée.
Le prélévement de certaines espèces peut en effet être lourd de conséquences sur l'environnement et il ne faut pas non plus oublier que cette action est la plupart du temps illégale sur la propriété d'autrui.

La solution idéale pour disposer de plantes magiques est donc de se constituer son propre petit jardin en pleine terre au mieux, mais aussi en pot ou en jardinière sur un balcon, en leur prodiguant toute l'attention nécessaire et en se renseignant très précisément sur les soins qu'elles nécessitent. S'occuper de ses plantes en restant à leur écoute sont aussi de très bons moyens de s'harmoniser avec leur empreinte magique et amènent de nombreuses satisfactions.

On peut également se procurer des plantes séchées en pharmacie ou en herboristerie : ce moyen présente l'avantage de pouvoir bénéficier des conseils d'un spécialiste et de disposer de plantes bien conservées. Mais il convient de prendre garde à l'origine de celles-ci : privilégier toujours les produits biologiques et les récoltes locales car de nombreuses plantes importées sont traitées et polluées de pesticides.

Pour ce qui est de la consommation rappelons que de nombreuses plantes d'Europe (belladone, datura, etc.) sont fortement toxiques voire mortelles et que l'automédication comporte toujours de grands dangers : Elle n'est en aucun cas conseillée sans avis extérieur.
Il convient donc de se renseigner auprès d'un spécialiste avant toute absorption de plante.
Si toutefois vous disposez d'une grande propriété ou d'une opportunité pour cueillir des plantes dans la nature, quelques consignes sont à respecter.

Consignes élémentaires
- Identifier avec certitude la plante avant de la cueillir.
- Se renseigner précisément sur les périodes de cueillette de chaque plante et de chacune de ses parties utilisées.
- Ne jamais cueillir de plantes protégées nationalement ou régionalement (liste en mairie).
- Ne jamais cueillir de plantes sur un site classé (parc national).
- Eviter les zones fréquentées et les lisières de grandes cultures.
- Limiter la quantité cueillie (pas plus d'un plant sur vingt)
- Laisser les racines dans la terre et en automne resemencez en enfouissant les graines sur le lieu de cueillette.
- Respecter l'environnement sans le salir ou le détériorer.

Consignes magiques
- Procéder à la cueillette le corps sain et l'esprit serein, en vêtement léger et de couleur claire. La ceinture est desserrée, et l'idéal est de marcher pieds nus ou de porter des sandales. - Pour couper la plante, on utilise un outil consacré aux éléments (serpe, faucille ou couteau) que l'on tient de la main gauche. La main droite étant trop habituée aux tâches quotidiennes et profanes pour accomplir cette tâche. Un instrument de bronze respectera plus la nature de la plante que le fer.
- La plupart des plantes se récoltent à l'aurore et par temps clair, moment où la lumière naissante exalte leurs vertus, mais certaines exigent un rituel précis et doivent être cueillies au crépuscule, à midi ou encore à minuit, comme la jusquiame noire, le trèfle ou la fleur de sureau.
- Toute récolte visant à une entreprise de magie blanche se déroulera en lune croissante ou à la pleine lune, excepté pour les rituels visant à la disparition ou à l'effacement d'un élément nuisible.
- Veiller à toujours remercier la Terre pour ses bienfaits et les plantes de bien vouloir sacrifier leurs forces et leurs vertus.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...