mardi 5 février 2008

La grenouille

Sa parenté avec le crapaud laisse quelquefois croire que la grenouille est une bête maléfique, associée au diable ou aux sorcières. Il n'en est rien !

Voilà au contraire un animal bénéfique, aux yeux d'or et à la peau émeraude, dont on peut se servir pour préparer des philtres d'amour et il est arrivé assez souvent qu'un beau prince - ou une princesse - ait subi une malédiction qui l'a transformé en grenouille. N'hésitez donc pas à en embrasser une. Qui sait, une agréable surprise peut alors se produire...

Des cendres de grenouille jetées sur une personne désirée la rendent amoureuse du lanceur. On peut aussi cuisiner, avec les os du batracien réduits en poudre, un gâteau d'amour appelé "galette-nigaud". En fait, d'innombrables sortilèges d'amour utilisent des os ou des cendres de grenouille, dont la préparation est assez compliquée, voire carrément secrète.

On a longtemps cru que se frotter la peau avec une grenouille vivante soulageait les maladies, les plaies, les brûlures et faisait disparaître furoncles et verrues. Les potions, mixtures et préparations à base d'extrait de grenouille étaient aussi censées régler des problèmes sanguins ou rénaux. Ce n'est peut-être pas faux : des recherches biologiques récentes soulignent que la peau de la grenouille renferme des substances thérapeutiques étonnants.


Les ogres-1

En raison de leur taille énorme, les géants sont lents et maladroits. La plupart du temps, ils sont dotés d'un très petit cerveau, moins développé que celui d'un individu de taille normale. Leur vue est mauvaise, ce qui peut être dangereux s'ils ne regardent pas où ils mettent les pieds.

Vus par des témoins dignes de foi, ces personnages étranges disparaisent pourtant progressivement de notre environnement. Ils viennent de fort loin, puisqu'ils sont les descendants des antiques Titans et des Cyclopes de la mythologie grecque.

Comme on le sait, les géants sont immenses, au point de pouvoir parfois toucher le ciel. Quand ils se déplacent, ils peuvent écraser sous leurs pas des forêts, des collines, des villages entiers avec leurs habitants. Chacune de leurs enjambées correspond à 28 kilomètres !

Non contents d'être très grands, ils sont aussi énormes, adipeux, souvent dotés d'une grosse bedaine maintenue par une épaisse ceinture de cuir. Le géant est très laid, avec son front bas, ses suorcils épais, de petits yeux porcins, un nez camus, une grande bouche aux dents jaunes et mal plantés. Il prend d'ailleurs peu soin de son apparence, comme s'il était fier de ce petit air négligé...

Laid et sale, le géant n'est, de plus, guère malin. Il se laisse prendre au moindre piège, se fait berner par le premier entourloupeur venu. Il sufit qu'on flatte sa vanité pour qu'il se transforme en souris, histoire de bien montrer son don pour les métamorphoses. Après quoi, le chat dévore la souris... Mais ce n'est là qu'un exemple.

En dépit d'un physique peu avantageux et d'une intelligence limitée, le géant est pourtant fabuleusement riche. Il vit dans des châteaux fortifiés, immenses et luxueux. Ses coffres sont pleins d'or et de pierres précieuses et, sur ses domaines, des paysans terrorisés travaillent sans mot dire. Mais personne ne l'aime, et les héros mettent un point d'honneur à combattre ce colosse et à l'empêcher d'enlever ou d'épouser de belles jeunes filles.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...