jeudi 10 janvier 2008

Les châteaux où vivent des personnages enchantés

Sur le littoral de la Manche française, le retrait des eaux met aussi parfois à découvert, dans des circonstances moins merveilleuses que celui de Saint-Michel-enGrève, un château qui, le reste de l'année, est caché sous leurs profondeurs. Il était situé à l'endroit où se trouve aujourd'hui la baie de la Fresnaye (Côtes-du-Nord).

Jadis, le grand enchanteur de Bretagne, ayant eu à se plaindre du seigneur qui l'habitait, résolut de se venger de lui. Mais comme il n'était pas au fond méchant, il ne voulut pas le faire mourir ; il l'endormit, puis il toucha la mer avec sa baguette, et elle recouvrit le beau château avec tous ses habitants.

Dans les grandes marées, on voit très bien, vers l'entrée de la baie, les marches d'un escalier ; ceux qui sont assez imprudents pour se risquer à les descendre ne reviennent jamais. Il y en a qui croient qu'ils ont disparu dans la vase ; mais ils se trompent : ils sont descendus dans le château, car ces marches sont celles qui partent de la plate-forme de la plus haute tour. Lorsqu'ils y ont pénétré, ils s'endorment et ne se réveillent qu'une fois l'an.

A la marée de mars, tout un vol de corbeaux vient se percher sur les marches et aux environs du château englouti. Un de ces oiseaux descend l'escalier, puis remonte une heure après : on croit qu'il parle aux dormants, éveillés à cette heure seulement ; l'on dit aussi que la garde du château sous-marin est confiée aux corbeaux, et que c'est pour cela qu'on en voit une si grande quantité dans les bois du Vaurouault au fond de la baie, d'où ils sortent en foule pour aller les surveiller.

Les châteaux que la mer laisse une fois l'an à découvert

A Saint-Michel-en-Grève, un château habité par une belle princesse était retenu au fond de la mer par les esprits malins. La nuit de la Saint-Jean, pendant que l'horloge sonnait les douze coups de minuit, les eaux s'écartaient et laissaient voir le château ; celui qui, pendant ce court espace, aurait pu pénétrer et s'emparer de la baguette magique qui y était cachée, serait devenu maître de la princesse et de ses richesses.
Un garçon du pays, rebuté à cause de sa pauvreté par les parents d'une jeune fille qu'il aimait, se rendit sur la grève, la nuit de la Saint-Jean. Au premier coup de minuit, la mer s'ouvrit et laissa voir un superbe château éclairé de mille lumières, et sur le balcon une belle princesse qui lui tendait les bras et implorait son secours.
Il courut vers le château et en franchit le seuil au moment où sonnait le sixième coup. Sans écouter la princesse qui l'appelait de sa plus douce voix, il continua ses recherches, et mit la main sur la baguette à l'instant où retentissait le douzième coup.
Par la puissance de ce talisman, il commanda à la mer de se retirer et chassa du château les mauvais esprits. La princesse fut heureuse d'être délivrée par un joli garçon, et elle l'épousa. Pour remercier la Providence, il fit construire à Saint-Michel une chapelle qui existe encore.

Souvestre place au même lieu une ville engloutie sous les sables qui se montrait la nuit de la Pentecôte, pendant que sonnait minuit : dans le palais du roi se trouvait aussi une baguette qui donnait tout pouvoir à son possesseur.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...