samedi 5 janvier 2008

L'hippogriffe


Qu'advient-il quand on parvient à croiser un griffon avec une jument ?
On obtient un hippogriffe, qui combine à la fois les qualités du lion et d'aigle de son père et celles de la gent chevaline de sa mère (en grec, hippos signifie cheval).

Comment se présente l'hippogriffe ?
Avec un corps de cheval, à l'exception des pattes avant et du poitrail qui sont ceux d'un lion, d'une tête d'aigle et d'une grande paire d'ailes.

Magnifique animal, selon L'Arioste dans son épopée Roland furieux, l'hippogriffe servit de monture aux chevaliers de Charlemagne. Il vole mieux, plus vite et plus loin que tous les oiseaux. Comme l'aigle, il peut piquer à grande vitesse s'il en ressent la nécessité, pour fuir ou se défendre. A l'instar d'un cheval, l'hippogriffe peut avoir des réactions malicieuses, mais il est surtout fidèle et toujours prêt à voler-galoper d'un continent à l'autre, à la vitesse de la lumière.

En fait, vous connaissez déjà l'hippogriffe ! Mais si ! Rappelez-vous...
Harry Potter et le prisonnier d'Askaban... l'hippogriffe était appelé Buck et largement inspiré des hippogriffes de la mythologie médiévale européenne !!

Une personne souhaitant approcher un hippogriffe doit le fixer dans les yeux sans cligner des yeux et le saluer en s'inclinant ; si l'animal s'incline à son tour, on peut le toucher et même le chevaucher. Les possesseurs d'hippogriffes sont tenus de les garder sous sortilège de désillusion pour éviter que les Moldus ne les aperçoivent.

Un sorcier ne doit surtout pas insulter un hipogriffe sinon ce serait peut-être la dernière chose qu'il ferait.

Les hippogriffes sont carnivores et extrêmement dangereux tant qu'ils ne sont pas dressés, et cette étape ne doit être prise en charge que par des sorciers ou sorcières qualifiés (ceci dit, les hippogriffes peuvent se nourrir d'insectes, d'oiseaux et de petits animaux comme les rats ou les furets).


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...