mercredi 10 décembre 2008

La fée gardienne

La fée du lac Lucina attend à la lumière argentée de la lune.

Elle est la gardienne de l'épée magique forgée par le grand Wayland lui-même. Il a également forgé son masque mystique fait des quatre éléments du monde (la terre, l'air, le feu et l'eau) et mélangé avec le clair de lune pur, le cinquième élément des Fées (c'est un art antique et sacré connu seulement des fées elles-mêmes).

Lucina porte la tunique blanche de la pureté, le manteau bleu de l'inspiration spirituelle, et le masque argenté de l'intuition de la lune, elle tient aussi l'épée de la puissance spirituelle. Les féeries du lac cachent ces épées magiques dans leurs sanctuaires sous-marins, les maintenant dans la promptitude pour ceux qui peuvent prouver leur dignité. L'épée représente la puissance pénétrante de l'intellect, tenue (et équilibrée) par une accueillante femme.

Ce n'est pas une arme de guerre ; sa lame est prévue pour couper non pas la chair mais plutôt l'hypocrisie et l'ignorance. Entre de bonnes mains, l'épée des fées se transforme en épée bénie de lumière. Les épées Mystiques font partie de systèmes magiques de beaucoup de cultures. Les danses d'épée (souvent en bois ou faites en herbe tressée) ont longtemps fait partie des rites de fertilisation qui représentent la mort et la régénération de la nature.
En Chine, les épées mystiques appellent le vent et produisent du feu.
Dans la tradition celte, les épées parlent, donnent la puissance de l'invisibilité, protègent contre la sorcellerie, et pleurent de douleur si elles sont utilisées d'une façon indigne.

Les héros de mythes et de légendes portent des épées magiques souvent forgées dans les métaux des fées : Odin, Finn, Sigmund, Charlemagne, Isonokami, Kullervo, et naturellement le Roi Arthur qui a eu Excalibur par une fée du lac, la Dame du lac.
Ici la fée gardienne attend, tenant sa puissante épée dans la promptitude.
Elle attend... préparée à transférer la puissance spirituelle à quelqu'un digne de ce cadeau.

***
Extrait du livre "Good Faeries, Bad Faeries" de
Brian Froud.
Image : Brian Froud et Wendy Froud

2 commentaires:

  1. l'épée de la puissance spirituelle... comme c'est beau !
    Bisous et très bonne journée !

    RépondreSupprimer
  2. Wizzil... ça laisse rêveur, pas vrai ? Sans doute une fée est passée par là pour nous apporter justement leur puissance pénétrante de l'intelelct...
    Vive elle !
    Bonne journée Wizzil

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...