lundi 17 décembre 2007

Récompense

Si vous réussissez à vous emparer de la sandale d'un Elfe, vous deviendrez très riche, car son propriétaire cherchera à vous la racheter à n'importe quel prix.

Il arrive aux Elfes de récompenser ceux qu'ils apprécient par quelques pièces de monnaie (qu'ils auront chapardées ailleurs). Mais attention, certaines précautions s'imposent. Il ne faut jamais :
- parler à quelqu'un des présents que l'on a reçu d'un Elfe.
- remercier un Elfe.
- rendre plus à un Elfe que ce que l'on a reçu de lui.

Pour entrer en contact avec un Elfe

Dates à éviter :
*Le 1er juin
*Le 1er novembre (nuit de la Samain).

Durant ces jours, les Elfes des collines changent de demeure, même s'ils viennent tout juste de s'installer, dans une nouvelle colline. Ces nuits-là, les Elfes n'aiment vraiment pas qu'on les dérange, en particulier le 1er novembre. C'est le jour d'ouverture des deux mondes et la chasse sauvage parcourt la lande : terrifiantes chevauchées où les Elfes empruntent des chevaux qui sont ensuite ramenés, exténués, à leurs écuries. Si, par malheur, un humain croise cette chevauchée fantastique, sa présence est considérée comme une offense et généralement punie de mort. Une façon d'assouvir sa curiosité sans danger est d'accrocher une branche de sorbier à sa porte avant de regarder passer la chevauchée.

Dates favorables
*Le 21 ou 22 juin (solstice d'été)
*Le 21 ou 22 décembre (solstice d'hiver)... N'oubliez pas, c'est bientôt !!!

Ces dates sont particulièrement favorables pour rencontrer les Elfes, parce qu'il s'agit des jours les plus longs et les plus courts de l'année, et qu'à cette occasion, les esprits de tout poil ont le coeur gai.

Heures favorables
Les heures les plus favorables pour voir des Elfes sont - heure solaire s'entend - midi et minuit. L'aube et la tombée de la nuit offrent également des moments propices.

Pour voir un Elfe instantanément
Après avoir choisi un jour et une heure favorable, promenez-vous dans la campagne de la manière décrite précédemment, en ayant pris soin d'emporter avec vous un trèfle à quatre feuilles. Quand votre intuition vous le dicte, regardez à travers ce trèfle : vous pourrez voir l'Elfe dont vous avez senti la présence.

Pour voir un Elfe en quelques instants
A la tombée du jour, rendez-vous dans un jardin avec un petit flacon de vin et en vous faisant accompagner d'un chat noir. caressez votre chat jusqu'à ce qu'il ronronne, puis attendez qu'il s'étire et, à ce moment là, oignez-lui la tête de vin tout en faisant le signe de croix. Opérez de même pour vous, puis, saisissant la queue du chat, frappez-vous en trois fois l'oeil gauche, puis l'oeil droit en disant :

"Elfes de la nuit, dessillez mes yeux,
Que je vous voie paraître au clair de lune ou au soleil,
Avec ce sort, et de signe,
Je vous en conjure, exaucez mon voeu..."


Comment voir un elfe

Pour voir un elfe, il faut avant tout changer sa manière de "voir" : apprendre à être attentif, tout regarder autour de soi quand on se promène. Mais attention, pas n'importe comment. Il faut regader avec un esprit vaste, calme, pleinement là, en promenant simplement son regard sans le fixer, nulle part. Tout souci, toute rêverie mentale et même toute intention forment autant de barrières, autant de rideaux. En un mot, il faut regarder comme peut regarder un Elfe : simplement.

Pour bien comprendre cette manière de faire, on peut s'inspirer de l'exemple des artistes. Tout artiste sait qu'il y a deux façons de voir. Généralement, la perception ne nous intéresse pas tellement en elle-même. Nous voulons apprendre quelque chose, faire un commentaire, relier ce que l'on voit avec ce que l'on sait. L'artiste, lui, regarde les choses pour elles-mêmes, en jouissant simplement de leur présence.

Si nous regardons un coucher de soleil, nous pouvons le contempler en songeant, par exemple, que la vie est brève, que nous sommes peu de choses, ou encore que d'ici cinq milliards d'années notre étoile sera éteinte. Mais alors nous ne regardons plus le coucher de soleil. Il existe une nette différence entres cette façon de percevoir et le fait de nous remplir simplement des magnifiques couleurs déployées dans le ciel.

Quand nous regardons ainsi, nous voyons vraiment le monde, y compris ce que nous ne voyons pas d'habitude : toutes les présences impalpables qui y évoluent....
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...