jeudi 13 décembre 2007

Les gobelins

Les gobelins ont une sainte horreur de la lumière solaire et ne s'aventurent jamais dehors en plein jour. Voilà pourquoi leur peau demeure grisâtre, granuleuse comme parcheminée.

Image : patricklarme

Les gobelins sont des êtres du Petit Peuple, ou du royaume de Féerie, d'apparence assez proche de celles des nains ou des gnomes. A l'origine, disent les anciens textes, le gobelin nait de l'ombre d'un homme mort, mais trés vite, il vit sa vie sans avoir besoin d'un support de ce genre.
Les gobelins ont quelque chose des hommes, en beaucoup plus petit (une cinquantaine de centimètres) et en nettement plus laid !
Ce sont des êtres malingres à grosse tête, au visage peu expressif, avec de petits yeux fixes, et un nez en pied de marmite. Parfois, ils ont des doigts en trop, un cheveu sur la langue ou des oreilles en feuille de chou....
Bien qu'on en rencontre quelquefois en ville, les gobelins préfèrent la campagne. Ils n'hésitent pas à s'installer carrément dans une ferme dont ils font leur foyer. La famille qui occupe les lieux devient alors la leur.

Il existe deux souches de Gobelins :

Les Gobelins malveillants sont les bandits et les voleurs de Féerie. De plus se sont des tentateurs; ils font souvent miroiter les fruits interdits de Féeries aux malheureux qu'ils mènent à la ruine. Autrefois, les Gobelins tracassaient, effrayaient les humains de mille façons, de persécutions bien puériles, qui ne dépassaient guère le stade de "méchancetés de contes de fées" en comparaison des pouvoirs dévastateurs des Gobelins contemporains. Contrairement à la plupart des ethnies elfiques que les temps modernes ont déchues et refoulées au placard des superstitions, les Gobelins n'ont jamais craint d'utiliser l'électricité, ni toutes les nouvelles et multiples inventions des hommes. Ils ont appris l'art d'utiliser les ressources du sous-sol et des sciences magiques, et les Gremlins, esprits attachés aux machines et génies de la technologie, ont permis aux Gobelins de prétendre concourir dans la course au pouvoir et d'aspirer à conquérir le monde.

Tous les Gobelins ne sont pas d'essence diabolique. Ceux qui hantent les mines sont généralement bien disposés envers les humains.les Gobelins bienveillants sont apparus sur terre pour la première fois en Normandie où tout, eau, verdure, nuées, était réuni pour faciliter leur développement. Des Gobelins, charmés par les falaises blanches de la verdoyante Albion, embarquèrent sur les barques normandes et les drakkars vikings pour traverser la Manche. Les Gobelins fascinés par la vie en mer, s'attachèrent aux navires.

Généralement bienveillant, le gobelin donne volontiers des petits coups de main discrets dans sa famille d'adoption. D'ailleurs, on le voit peu. Effrayé par la lumière trop vive, il se dissimule dans les recoins sombres des demeures ; les tas de bois sont ses refuges de prédilection. De temps à autre, il fait des farces et des espiègleries, mais il ne faut pas lui en vouloir, car si l'on se met en colère, il s'énerve, échange les enfants dans les berceaux et dans les familles. On ne retrouve jamais le sien, qui peut aussi bien être un fils de prince que l'enfant d'un paysan, d'un artisan, à trois ou quatre villages de là. Si un gobelin habite votre ferme, soyez donc prévenant ; laissez-lui une assiettée de votre repas et un peu à boire : en échange, vous trouverez toujours la maison impeccablement rangée.


Trouve-t-on des nains dans les jardins ?


A quoi ressemblent les nains de jardin ?
Sûrement pas aux véritables nains, qui sont des mineurs et des forgerons. On ne sait par quel mystère ces êtres qui ne respectent rien et ne sont pas gentils ni drôles se sont installés dans certains jardins, sous figurines de plâtre peint, qui ne méritent pas d'être appelés "nains de jardin".

Les nains sont bien trop honorables pour qu'on les ridiculise ainsi.
Rectifiez donc chaque fois que possible ceux qui se trompent sur leur nom : ces figurines sont bel et bien des "gnomes de jardin".

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...