lundi 10 décembre 2007

Est ce que les nains sont toujours bienveillants envers les hommes ?

Bien que la plupart des nains mineurs et forgerons entretiennent de bons rapports avec les humains à condition qu'on ne leur parle pas d'église et qu'on ne fasse pas sonner de cloches...), on trouve parmi la grande famille des royaumes souterrains quelques êtres hideux et d'une saleté repoussante qui ne ratent pas une occasion de faire des bruits effrayants pendant la nuit, dans les caves, au risque de faire s'effondrer les maisons. Ils démolissent aussi les étais de soutènement des galeries de mines.
Méfiance donc : si une voûte s'effondre et emmure des mineurs, si un coup de grisou survient, ce peut-être à cause d'un de ces nains dévoyés.

Les nains

Au printemps, profitant de la fonte des neiges, les nains quittent les profondeurs de la terre afin de prendre un petit bol d'air. Ils se déplacent avec la plus grande prudence.

Les nains sont des êtres du coeur de la terre. On les rencontre quelquefois sous d'autres noms, comme les knockers (tapeurs) dans les pays anglo-saxons, ou tout simplement sous le surnom de "bons voisins".
Membres à part entière du peuple de Féerie, ils demeurent assez discrets. On a finalement peu de chances d'en rencontrer, à moins d'être un mineur ou un chercheur d'or.
Les nains peuplent les entrailles de la terre. Non pas la terre nourricière, la terre agricole, mais les profondeurs inconnues qu'il faut creuser, les galeries mystérieuses, les crevasses, les gouffres, les ténèbres opaques.
Ils vivent sous la surface et se déplacent dans la terre comme un humain évolue dans l'air ou un poisson dans l'eau : sans être géné par la masse, sans avoir besoin de galeries ou de souterrains.
Les nains disposent évidemment de pouvoirs magiques, mais contrairement aux fées, ils restent discrets sur leur utilisation.
Ils sont naturellement d'une taille réduite, à peine la moitié de la taille d'un être humain pour les plus grands.
Ce sont des individus robustes et travailleurs, à qui le maniement de la pioche a donné des mains puisantes et des épaules musclées. leurs jambes sont courtes et plutôt torses. Comme leur visage et leurs cheveux sont toujours saupoudrés de terre ou de déchets de charbon, leurs yeux brillent par contraste comme des pépites.
Ils s'habillent de couleurs ternes, d'abord parce que la mine c'est salissant, ensuite pour passer inaperçus si nécessaire. Ils sont plutôt taciturnes et n'ont guère l'habitude de rire ou de s'amuser pour un rien.
Les nains ont une vie bien occupée, très industrieuse. Ils veillent soigneusement sur les richesses de la planète, gardent des trésors enfouis. Tous les jours, ils descendent dans les tréfonds de la terre et grattent les filons et les veines métalliques. Ils piochent, ils creusent, semblent ne jamais s'arrêter... Ils extraient le charbon, le fer, mais encore l'or, les pierres précieuses.
Aussi sont-ils fabuleusement riches : peu de jeunes filles sont capables de résiter aux somptueux cadeaux qu'il leur arrive d'offrir .

D'adroits forgerons

Les nains ont en général de bons rapports avec les humains : dans les mines de charbon, plus d'un mineur a témoigné avoir échappé à des éboulements, ou trouvé une veine particulièrement riche grâce aux directives d'un de ces habitants discrets des abîmes.
Travailleurs et sérieux, les nains sont fort ingénieux. Plus que des bricoleurs, ce sont de merveilleux concepteurs de machines, de systèmes, d'engrenages, de mécaniques tout en finesse.
Comme le métal n'a pas de secrets pour eux, ils sont également adroits forgerons : dans les légendes germaniques, c'est un nain qui forge les armes magiques du héros Siegfried. Car les nains du fond de la terre sont particulièrement installés en Allemagne. Oes frères Grimm, rapporteurs des traditions et des contes d'Outre-Rhin, n'ont pas manqué de les mettre en scène, avec tous leurs attributs de fouilleurs de galeries et de chercheurs de pierres précieuses, dans le plus célèbre de leurs contes : Blanche-neige et les sept nains.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...